Live News

Enfants mules : les détails de leur séjour en France passés au crible par l’Adsu

Christina Léonce, la mère des enfants.

Les deux enfants dont les bagages étaient bourrés de comprimés de Subutex à leur retour de Paris ont été invités à donner de plus amples détails sur leur séjour  parisien. Depuis la fin de cette semaine, les enquêteurs de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) ont opté d’agir avec tact en vue de cette audition. Ils veulent obtenir un maximum d’informations sur ce voyage et ce que les enfants ont fait en France. Ce qui intéresse aussi les enquêteurs, ce sont les différentes personnes avec lesquelles les deux garçonnets ont été en contact.

L’audition des enfants a eu lieu en présence des officiers de plusieurs institutions. Parmi figurent les représentants du ministère de l’Égalité des genres, les éléments de la Child Development Unit (CDU), et des psychologues du ministère. Les enquêteurs de l’Adsu ont axé l’interrogatoire sur les fréquentations des proches de la grand-mère, qui vit à Paris. 

Un volet de cette enquete sera aussi consacré aux premières vacances des enfants à Paris, en 2018. Si l’Adsu n’écarte pas la possibilité que le premier séjour parisien des enfants, qui était également de courte durée, aurait permis l’introduction de drogue à Maurice, leur tâche s’annonce compliquée. « Ce sont des enfants. Ils ne savent rien et ce n’est pas évident d’obtenir des précisions », nous confient nos sources proches de cette enquête.

2 310 plaquettes de Subutex, estimés à Rs 3,4 millions, ont été trouvées dans les bagages de deux enfants âgés de 6 et 9 ans, lors de leur retour de France, dans la matinée du samedi 10 mai. Des échanges de correspondance pour des demandes d’informations ont été lancées vers Paris par les autorités mauriciennes. Cet exercice vise à recueillir des renseignements de Paris aux fins de l’enquête de la brigade antidrogue.

Toujours dans le cadre de cette enquête, l’hôtesse de la compagnie Air Mauritius qui avait pris en charge les enfants lors du vol a été entendue. Elle a été appelée à fournir des précisions sur le nombre et le type de bagages que les enfants avaient en leur possession. L’Adsu cherche également des informations, sur les Responsible Parties, notamment la grand-mère, qui était venue les déposer à l’aeroport, pour leur vol retour vers Maurice. L’hôtesse a confirmé que les bagages, soit les valises dans lesquelles se trouvaient les tablettes de Subutex, étaient bel et bien au nom des deux enfants.

Les enquêteurs de l’Adsu ont récupéré les reçus de paiement des billets d’avion destinés aux deux garçonnets qui ont été utilisés comme mules. C’était lors d’une descente de l’Adsu au domicile de Christina Léonce, la mère des enfants, dans la journée du lundi 13 mai, à Roche-Bois. Au total, c’est une somme de Rs 96 000 qui a été déboursée pour le paiement des deux billets d’avion. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • I want to grow my income