Actualités

Encore plus haut avec Air Mauritius

C’est à l’aéroport de Changi à Singapour que la nouvelle acquisition d’Air Mauritius, l’A350-900 a atterri le mardi 24 octobre, pour son vol inaugural.

Une destination choisie en raison d’un partenariat jusqu’ici fructueux et d’une stratégie commerciale en vue de développer l’accès aérien Afrique-Asie.

Avec son nouvel Airbus, Air Mauritius entend donner un signal fort au monde entier.

Dyani Thiruchelvana, une Malaisienne, qui faisait partie des 253 passagers.

« Je renouvellerai l’expérience sur l`A350-900 sans aucune hésitation. Le voyage était formidable, les sièges sont confortables, il y a le wifi à bord, j’ai pu charger mon téléphone, le volet divertissement est très intéressant avec un grand écran full HD… It’s simply amazing », confie Dyani Thiruchelvana, une Malaisienne qui faisait partie des 253 passagers de l’Airbus, fraîchement acquis et baptisé Le Morne Brabant.

Le personnel navigant est aussi sous le charme. « Notre travail est facilité par les appareils dernier cri. Par exemple, le galet est plus spacieux et plus moderne avec une micro-onde que nous n’avions pas auparavant. Les chariots sont légers et pratiques. De plus, on se sent moins fatigué que sur les autres avions », dira Ooma Cheetamun, responsable de cabine chez Air Mauritius où elle compte 27 ans de service.

En effet, cet avion qui marque le renouvellement de la flotte long-courrier d’Air Mauritius est issu de la dernière génération d’Airbus. Nuisances sonores moindres, éclairage optimal, air purifié et meilleure expérience numérique, l’A350-900 offre aux passagers un plus grand confort et permet ainsi des gains en efficience opérationnelle.

Ooma Cheetamun (a l’extrême droite), aux côtés de Natasha et Burt.

« L'A350-900 consomme 20 % de carburant de moins que les appareils actuels grâce à ses propriétés aérodynamiques, ses moteurs Rolls-Royce économes en énergie et sa conception en matériaux composites. L’appareil, soit 280 tonnes, est plus léger. De plus, c’est un appareil dernier cri avec une technologie moderne. Le système d’humidification rend le voyage plus confortable, le programme de divertissements est riche et permet une navigation facile sur l’écran en full HD. Il est doté d’un système d’éclairage qui simule le lever et le coucher du soleil. Sans compter que les sièges sont de 18 pouces en Economie alors que les passagers de la classe Affaires peuvent profiter de sièges-lits », explique Somaskaran Appavou, le CEO d’Air Mauritius

Yam Kum Weng de Changi Airport Group, Anil Gayan, ministre du Tourisme, Arjoon Suddhoo, président d'Air Mauritius, Ching Kiat Lim, 'Senior Vice President of Market Development', Changi Airport Group et Donald Payen, 'Executive Vice President' de Air Mauritius.

D’autres attraits de l’avion diminuent le jet lag. Grâce à une configuration faite sur mesure par la compagnie Airbus pour la compagnie d’aviation nationale avec pour objectif de proposer un produit supérieur sur le marché international. « Nous souhaitons récupérer le marché qu’on a perdu et pénétrer davantage d’autres marchés.   Nous voulons  être profitables dans le temps tout en plaçant la sécurité et la technologie au cœur de nos fonctions », dira le CEO d’Air Mauritius.

Pour Arjoon Suddhoo, président d’Air Mauritius, l’A350-900 apporte de la valeur ajoutée aux produits. « Nous ne sommes plus considérés comme une “small airline”. Avec la flotte qui va se renouveler, nous serons bien placés pour être en compétition avec les grands. »

Ce n’est pas sans raison que le premier vol de l’A350-900 a été effectué sur Singapour. L’idée est de donner un signal fort au monde entier et de consolider le lien entre Maurice et Singapour. Après ce premier vol à Singapour, l’A350-900 desservira Johannesburg dans un premier temps. Puis, Paris et Londres.

L’an prochain, Air Mauritius prendra possession de deux A330-900 Neo qui feront le trajet Maurice-Asie. « Cela conforte notre concept d’Air Corridor, lancé il y a deux ans, qui est de développer Maurice en tant que pont aérien. Cela nous permettra d’augmenter les fréquences et d’ouvrir de nouvelles routes afin de stimuler le marché », a fait ressortir Somaskaran Appavou.

Le personnel navigant a bénéficié d'une formation de la compagnie Airbus à Toulouse.

L’aménagement de la cabine de l’A330-900 est similaire à celui de l’A350-900. Il comprendra 291 sièges répartis en deux classes, soit 28 sièges en classe Affaires et 263 sièges en classe Économie. L’avion proposera le même système de divertissement ainsi qu’une connexion Wifi à bord.

La stratégie est de faire de Maurice un centre reliant l’Asie et l’Afrique. « Maurice sera une passerelle entre l’Asie et l’Afrique. Singapour est un ‘captive market’ vers Maurice car il accueille 16 millions de touristes chaque année. Le but est de permettre à toute l’Asie, dont la Corée, la Chine et Taiwan, de passer par Singapour, puis de venir à Maurice avant de rallier l’Afrique », confie Donald Payen, Executive Vice-President, Customer Experience, Ground & Inflight Services.

Tout sera mis en place pour permettre à chaque client d’avoir une solution de voyage. La fréquence des vols sera augmentée. Ainsi, quatre vols sur Singapour sont prévus en novembre, cinq l’an prochain, et un vol quotidien dans quelques années. La flotte sera réadaptée pour les moyens courriers avec des missions régionales plus fréquentes.

Et Donald Payen d'ajouter : « Nous travaillons actuellement sur ce projet, toutes les options sont à l’étude et des décisions seront prises bientôt. Nous souhaitons proposer une solution de voyage vers l’Afrique du Nord, de l’Est et de l’Ouest. Avec le MoU, signé avec le Ghana tout récemment, nous pourrions à l’avenir ouvrir une route vers les Etats-Unis. »


Renouvellement de la flotte d’Air Mauritius

  • Le premier A 350-900 est arrivé à Maurice le 20 octobre. L’arrivée du deuxième est prévue le 26 novembre.  
  • Deux autres A 350-900 sont attendus en 2019.
  • Deux autres A 350-900 en 2023.
  • Deux nouveaux Airbus A330-900 Neo viendront s’ajouter à la flotte en septembre et octobre 2018. Ils seront en location long terme.

Par ailleurs, la nouvelle flotte viendra remplacer les A340-300 existants.


Changi accueille « Le Morne Brabant » en fanfare

L’avion a été aspergé d’eau à son arrivée à Changi, en signe de bienvenue. 

Lors de son atterrissage à Changi le mardi 24 octobre, l’A 350-900 a été aspergé d’eau par les pompiers en signe de bienvenue. Sans compter que les responsables de l’aéroport de Changi ont accueilli les passagers avec une démonstration de la danse de loup chinois.

Le ministre Anil Gayan et le Dr Arjoon Suddhoo ainsi que les passagers de l’A350-900 ont reçu un accueil chaleureux à l’aéroport de Changi.

Le ministre du Tourisme, Anil Gayan, qui faisait partie de ce vol inaugural n’a pas caché sa joie concernant l’avion qu’il trouve extraordinaire. Les ‘flat beds’ du Business sont, selon lui, « très confortables ». Il est d'avis que le nouvel appareil contribuera au développement du tourisme à Maurice. Un dîner a été donné, mardi soir, pour marquer la collaboration cordiale et fructueuse entre Air Mauritius et Changi Airport.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !