Live News

Enceinte de trois mois : une patiente psychiatrique s’enfuit de l’hôpital Victoria

Jennyfer Sauleek. Jennyfer Sauleek.

Jennyfer Sauleek, 37 ans, enceinte de 12 semaines, souffrant de troubles psychiatriques et suivant des traitements à l’hôpital Brown Séquard, a été admise à l’hôpital de Candos au début de novembre. Mais, le dimanche 1er décembre, elle a pris la fuite. Malgré des recherches, elle demeure jusqu’ici introuvable.

Placée en salle 9 à l’hôpital Victoria sous observation, elle était suivie parallèlement par un psychiatre et une travailleuse sociale. Selon sa sœur Sylvia, elle aurait dû bénéficier d’une attention particulière. « Ce qui ne semble pas avoir été le cas », dit la sœur de Jennyfer.

Ainsi, le dimanche 1er décembre, aux alentours de 15h30, Jennyfer Sauleek a faussé compagnie au personnel soignant et non-soignant, laissant ses effets personnels sur les lieux. Alerté, le personnel de l’institution hospitalière a organisé une battue dans l’enceinte de l’hôpital, en vain. La direction de l’établissement a alors rapporté le cas de ‘missing’ au poste de police. Depuis, Jennyfer reste introuvable, perdue dans la nature.

Sylvia est très remontée par la fugue de sa sœur. Elle a de ce fait adressé une lettre auprès du directeur de l’hôpital Victoria pour dénoncer ce manquement et aussi pour qu’une situation similaire ne se reproduis, d’autant, dit-elle, que sa sœur Jennyfer est une personne malade mentalement et vulnérable, qui se retrouve seule, sans aucune assistance, dans la nature. 

« Vu l’état de santé médicale et mentale de ma soeur, dû au manque de vigilance de l’hôpital, ma sœur court un grand danger. C’est une personne qui souffre de la maladie maniaco-dépressive (voir encadré), de la schizophrénie, elle est tombee enceinte en trois fois, cela après avoir été abusée par certains hommes qui ont profité de sa vulnérabilité ».  

Actuellement, Jennyfer est dans la nature et enceinte de près de trois mois. Elle doit prendre ses médicaments psychiatriques et aussi recevoir des soins.  « J’avais demandé à son psychiatre de la transférer à l’hôpital Brown Séquard pour qu’elle puisse être encadrée et avoir un traitement. Mais il a ignoré ma demande. Et voilà le résultat aujourd’hui. Chaque année, on la laisse sans aucun soin en liberté. Une fois, elle a accouché à la Child Development Unit (CDU) qui a pris le nourrisson et a laissé partir Jennyfer », déclare Sylvia.

Depuis le 1er décembre, aucune nouvelle de la disparue. Sylvia a de nouveau rapporté le cas de missing à l’hôpital le 2 décembre. De plus, elle fait des battues un peu partout avec ses proches pour retrouver sa sœur, en vain. Sylvia lance un appel au public qui aurait des renseignements au sujet de Jennyfer d’informer l’Information Room de la police sur le 999, 208 0034 et aussi sur le 208 0035 ou de contacter le poste de police le plus proche.

Du côté de la police, l’enquête se poursuit de même que les recherches en vue de retrouver Jennyfer Sauleek.

Le trouble maniaco-dépressif

Aussi connue comme trouble bipolaire, la psychose maniaco-dépressive se définit par des troubles spécifiques de l’humeur (manie, dépression) cycliques et par la présence de facteurs prédisposants ou héréditaires. L’anxiété est variable, parfois majeure, elle crée alors un état d’agitation psychomotrice ; le risque de suicide, qui n’est jamais négligeable, devient très important.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !