Live News

Enceinte de sept mois : elle est agressée au ventre avec un casque intégral

Le couple Zuleika et Mohammed.

Violence physique et verbale à l’égard d’une femme enceinte sur son lieu de travail. C’était le jeudi 21 mars. Zuleika, 25 ans, enceinte de sept mois, a été frappée en plein ventre avec un casque intégral. Inconsciente, elle a été conduite à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, où elle a été admise pendant trois jours. Une enquête a été ouverte. 

Jeudi 21 mars. 14 h 30. Zuleika (prénom fictif) revient du marché central pour regagner son lieu de travail. Cette habitante de la capitale travaille comme salesgirl dans un magasin à la rue la Corderie, Port-Louis. Sur le trottoir, elle croise le regard d’un individu, qui lui passe des remarques et lui profère des insultes. « Linn dir mwa : kifer to pe get mwa traver. Monn dir-li : mo lizie ki koumsa. Linn fer enn zes obsen anver mwa », raconte Zuleika, enceinte de sept mois. Mariée il y a tout juste un an, elle attend son premier bébé.

Pourtant, Zuleika dit ne pas connaître cet individu. Face à une telle situation, elle n’a d’autre choix que de téléphoner immédiatement à son époux Mohammed, 22 ans. Ce dernier travaille également dans la capitale. Au bout du fil, son époux entend l’homme qui était en train d’insulter son épouse. « Mo madam finn rakrose apre », souligne Mohammed. 

Entre-temps, Zuleika a regagné son lieu de travail. à peine arrivée, elle remarque que l’individu l’a devancée sur une moto. Il était accompagné d’une femme. « Les deux ont fait éruption dans le magasin où je travaille et ont commencé à m’insulter. Madam-la finn koumans insilte mwa, so misie osi. Mo bann koleg finn rod kalme zot. Me enn moman done, misie-la finn tap mwa enn kout elmet dan mo vant. Madam-la finn tir mwa par mo seve ek linn koumans bat mwa », raconte la victime. 

Témoin de cette violente scène, l’employeur de Zuleika a été contraint d’intervenir. Entre-temps, la victime est tombée par terre, inconsciente. Au même moment, Mohammed, l’époux de la victime, est arrivé au magasin. Tout de suite, il voit un attroupement et son époux par terre. L’individu était dans une colère vive et tentait d’agresser son épouse. « Kan monn rantre, monn blok li. Linn dir mwa pa rant ladan. Monn dir-li mo madam-sa. Linn dir mwa : mo pou bat-li, vinn bat mwa, ki to pou kapav fer », relate Mohammed. 

À son tour, Mohammed se fait agresser à coups de poing par l’individu. Lorsqu’il tente de se défendre, l’individu court sur le chemin et sort un cutter de sa poche. Il agresse Mohammed et le blesse au bras gauche. La police est tout de suite alertée. 

Zuleika a été transportée à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo, où elle a immédiatement reçu des soins. Elle a été admise en salle pour observation médicale. Selon le rapport des médecins, le bébé n’a pas été touché. Cependant, il faudra attendre pour en savoir plus quant au développement de l’enfant. 

Vu son état de santé, Zuleika n’a pu donner sa déposition à la police. Son médecin traitant lui a donné sa décharge samedi. Elle compte se rendre au poste de police de Fanfaron pour déposer une plainte contre l’individu pour « assault with premeditation » et « acte indécent ». Le jour de l’incident, Mohammed a, lui, déposé une plainte contre l’individu pour agression.

Par ailleurs, Mohammed a déjà identifié les assaillants comme étant un commerçant des environs, accompagné de son épouse. La police a ouvert une enquête.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more