Actualités

En moins d’un an - NHDC : un système informatique à Rs 27 M déjà hors service

Comment se fait-il qu’un système informatique censé être hyper sophistiqué et ultra sécurisé et qui aura coûté près de Rs 27 millions soit en panne moins d’un an après sa mise en service ? C’est ce que vise à déterminer l’enquête interne ouverte à la National Housing Development Company (NHDC) Ltd après le crash de ce système flambant neuf, le vendredi 31 mai 2019.

Selon nos sources, les circuits de l’Uninterruptible Power Supply (UPS) du système informatique, commandé en octobre 2018, a simplement « grillé », laissant échapper une fumée nauséabonde dans le bâtiment occupé par la NHDC à Beau-Bassin. L’incident s’est produit vers 8 heures vendredi.

Les employés ont d’abord constaté qu’une odeur de brûlé envahissait les locaux du département Sales. Ce n’est qu’après qu’ils ont constaté que de la fumée émanait de la boîte contenant le UPS du serveur central. L’alarme à incendie du bâtiment s’est déclenchée. Les pompiers sont intervenus pour aérer le bâtiment. Une dizaine d’employés ont même refusé de retourner à leur poste de travail.

Dans la foulée, ce problème technique a provoqué un crash du serveur. Ce qui est étonnant, car un UPS est spécialement conçu pour protéger un serveur en cas de coupures électriques, de baisses de tension ou autres perturbations électriques.

Ce qui en fait sourciller plus d’un à la NHDC, c’est que le système informatique, y compris le server et le UPS, ont été acquis après un appel d’offres le 8 octobre 2018. Une société informatique basée à Coromandel avait obtenu le contrat pour la fourniture, l’installation, la configuration et la « migration of information systems » pour un coût de Rs 26 984 389,73.

Depuis l’incident, plusieurs interrogations ont surgi. Tous les dossiers des maisons de la NHDC étaient sauvegardés sur le serveur central. Ces dossiers et informations, surtout celles liées aux demandeurs de logement placés sur liste d’attente, sont-ils perdus ? Non, affirme Gilles L’Entêté, Managing Director de la NHDC. « Aucun dossier n’a été affecté par cet incident. » Il explique qu’en reconnectant le serveur après les difficultés encourus vendredi, ils ont constaté que tous les dossiers étaient sauvés. « Le système est de nouveau opérationnel. Les dossiers sont toujours là », soutient-il.

Il confirme également qu’une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur ce problème technique. « Nous avons acquis cet appareil l’année dernière. Nous mènerons notre enquête et nous prendrons les actions nécessaires », a conclu Gilles L’Entêté.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !