Faits Divers

En lune de miel à Maurice : un touriste tchèque renverse mortellement un motocycliste

Nicol Cader Nicol Cader voulait récupérer son épouse sur son lieu de travail.

Nicol Cader, un habitant de Belle-Mare de 65 ans, était à moto quand il a été percuté par une voiture conduite par Yan Zeman, un touriste tchèque de 33 ans. L’accident s’est produit dimanche, à Belle-Mare. Le motocycliste a rendu l’âme sur le chemin de l’hôpital.

Venu passer sa lune de miel à Maurice, Yan Zeman a fini au poste de police. Ce touriste tchèque de 33 ans, qui est arrivé à Maurice le samedi 12 janvier, a percuté Nicol Cader, un motocycliste de 65 ans, le dimanche 13 janvier. Ce dernier a rendu l’âme.

Cet habitant de Belle-Mare avait quitté sa maison vers 11 h 15 pour récupérer son épouse qui travaille dans un hôtel de la région. Mandés, les policiers ont transporté le motocycliste à l’hôpital. Mais ce dernier est décédé en route.

Le touriste tchèque, qui était en compagnie de son épouse, a été placé en état d’arrestation. Conduit au poste de police de Belle-Mare, il a subi un alcootest qui s’est révélé négatif. « Le motocycliste a d’un coup foncé sur moi. J’ai fait de mon mieux pour l’éviter, mais c’était trop tard », a-t-il expliqué à la police.

Yan Zeman a expliqué aux enquêteurs que c’est la première fois qu’il vient à Maurice. Après son interrogatoire, il a été relâché sur parole. Il comparaît devant le tribunal de Flacq ce lundi 14 janvier pour son inculpation.

À Belle-Mare, la famille Cader ne cache pas sa colère. « Ce chauffeur aurait dû être plus prudent. Mon père voulait récupérer ma mère à son travail. Il ignorait que mon frère cadet était déjà allé la chercher. Ma mère est traumatisée. Elle rentrait avec mon frère quand elle a aperçu une foule sur la route. Elle croyait qu’il s’agissait de mon frère aîné, mais quand elle s’est approchée, elle a vu que c’était papa. Elle a fondu en larmes. Cet accident nous bouleverse », confie Michaella la fille du défunt. Les funérailles de Nicol Cader ont lieu ce lundi 14 janvier à 15 heures. L’enquête policière se poursuit.