Live News

[En images] Pompage du fioul du Wakashio : la Police Helicopter Squadron à pied d’œuvre

Des éléments affectés à la Police Helicopter Squadron (PHS), tout comme ceux de la National Coast Guard sont à pied d’œuvre depuis le naufrage du vraquier Wakashio sur les récifs de Pointe-d’Esny, le 25 juillet dernier. 

Ils sont tantôt sollicités pour transporter des membres faisant partie des autorités mauriciennes dépêchés sur le navire et tantôt sollicités pour hélitreuiller des membres d’équipage à terre. 

Mais, depuis le déversement d’huile lourde, émanant du transporteur, dans des lagons, les officiers de la PHS ont du pain sur la planche. 

Comme l’avait annoncé le Premier ministre, lors d’une conférence de presse, samedi, l’hélicoptère de la police effectue, sans relâche, des rotations pour transporter du fioul, pompé des réservoirs du vraquier, à terre, même en petite quantité. 

Des images partagées par l’inspecteur Jaylall Boojhawon sur Facebook en témoignent.  

« Les officiers de la PHS abattent, en effet, un gros travail. L’exercice du pompage du fioul se déroule toujours dans des circonstances très difficiles en raison du mauvais état de la mer y compris des grosses vagues qui s’écrasent contre le vraquier. C’est une opération très délicate. Mais, la PHS fait la navette pour apporter sa contribution à la protection de notre environnement marin », a fait ressortir Jaylall Boojhawon. Le président du Police Officers' Solidarity Union dit saluer le courage des officiers de la PHS.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !