Live News

[En images] Fuite d'huile du Wakashio : un bien triste 6 août

Poissons morts, plages recouvertes d’huile et une nappe noire autour du Wakashio. Voilà un 6 août marqué par une catastrophe écologique à Pointe-d’Esny. Le Wakashio déverse de l’huile dans les lagons de Pointe-d’Esny après une brèche notée dans la coque du navire. 

Alain Donat, le directeur des affaires maritimes au ministère de l'Économie océanique, a confirmé la nouvelle que l’on redoutait après tant d'assurance donnée par les autorités et ministres concernés.

Depuis deux jours déjà, le navire sombrait de plus en plus, ce qui n’a pas manqué d’attirer pas mal de monde et d’attention. 

wakaspill

Si, au début, l’on obstinait à affirmer qu’il n’y avait aucun dégât majeur sur le navire, des photos du navire ont, toutefois, fait apparaître une grosse fissure sur la coque du Wakashio, par laquelle de l’huile s’échappait en grande quantité.

Selon les autorités, l’huile déversée dans le lagon était celle destinée à l’alimentation du navire. 

Le vraquier, battant pavillon panaméen, transportait 200 tonnes de diésel et 3 900 tonnes d’huile lourde en direction du Brésil. Le navire avait quitté la Chine le 4 juillet dernier. 

A la mi-journée ce jeudi, une nappe d’huile noire était très visible autour du Wakashio, échoué sur les récifs de Pointe-d’Esny dans la soirée du 25 juillet. 

wakaspill

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses photos et vidéos circulaient, montrant l’étendue du déversement d’huile dans le lagon environnant, malgré les efforts des officiers de la Special Mobile Force et de la National Coast Guard qui sont sur le qui-vive. 

Des poissons morts sont visibles sur la plage de Pointe-D’Esny et une forte odeur de fioul rend l’air presque irrespirable.

A cet après-midi, la nappe d’huile noire s’est étendue jusqu’au Mahébourg Waterfront, où les officiers de la SMF et la SSU étaient à pied d’œuvre pour enlever l’huile de l’eau. 

Peu après, l’huile a fini par atteindre les côtes de Rivière-des-Créoles où l’on pouvait apercevoir une épaisse couche noire dans le lagon, couvrant le sable et les roches. Une scène de désolation pour les habitants des régions qui vivent de la mer.

Ce déversement d’huile a attiré pas mal d’attention, notamment celle de nos voisins de La Réunion et la BBC, entre autres.

En ce moment même, les autorités continuent de travailler avec les sauveteurs étrangers et entre-temps, l’huile poursuit sa route dans nos lagons. 

Pour l'instant nous ne connaissons pas l'impact écologique que cette tragique fuite d'huile aura dans nos lagons et quelle sera sa durée.

Voici quelques images:

wakaspillwakaspillwakaspillwakaspillwakaspillwakaspillwakaspill

 

wakaspill

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !