Live News

[En images] : Coup d'envoi des négociations tripartites sur la compensation salariale

Le comité technique mis sur pied par le gouvernement pour décider du quantum de compensation salariale pour 2019 se réunit pour une première fois, ce mercredi, à 10 h 30 au ministère du Travail, des Relations industrielles et de l’Emploi, à la Victoria House, Port-Louis. Cette réunion est présidée par le ministre de tutelle, Soodesh Callichurn.

C’est lors de cette réunion que Statistics Mauritius pourrait soumettre le chiffre officiel sur le taux de l’inflation, dont les dirigeants syndicaux se serviront comme base de données pour calculer le montant de la compensation salariale qu’ils vont réclamer. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux à l’instar du président de la Government Servants Employees Association (GSEA), Radhakrishna Sadien, vont attendre le chiffre de l’inflation pour travailler sur leurs propositions respectives. Toutefois, ce dernier avance qu’il profitera de l’occasion pour soulever la question des relativités salariales suivant l’octroi du salaire minimum.

Suivant la réunion de ce mercredi, le comité technique se réunira une nouvelle fois, le 25 novembre prochain et le 28 suivant au Lunch Room de l’Assemblée nationale. C’est ce jour-là que le taux de la compensation salariale pour 2019 sera annoncé par le ministre des Finances.  Soulignons que certains syndicalistes ont exprimé le souhait que le Premier ministre, Pravind Jugnauth soit aussi présent à cette réunion.

Au sein de la classe syndicale, le président de la Fédération des syndicats du secteur public, Rashid Imrith, réclame une somme de Rs 1 200 soit Rs 600 pour la compensation salariale et Rs 600 pour le salaire minimum. De façon à ce qu’en janvier 2020, tous les salariés, que ce soit du secteur privé que public, aient une base salariale de Rs 10 200. Il avance que cela traduirait la volonté du gouvernement de faire de Maurice un pays à haut revenus.

Le président de la Federation of Parastatal Bodies & Other Unions, Deepak Benydin, et celui de la Free Democratic Unions Federation, Désiré Guildharry, souhaitent l’octroi d’une compensation salariale uniforme de Rs 600 aux salariés indistinctement.

Au niveau de Business Mauritius, on préfère attendre la fin de cette réunion préliminaire avant de se prononcer.

Voici quelques images prises avant le début de la réunion ce matin (Photos : Rajenee Panchoo) :

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019