Actualités

En Cour suprême : Ivan Collendavelloo conteste la pétition du Reform Party

Preetam Seewochurn (à dr) en compagnie de ses hommes de loi.

L’homme de loi du Premier ministre, Pravind Jugnauth, et de son adjoint, Ivan Collendavelloo, a objecté formellement en Cour suprême à la pétition de Preetam Seewochurn. Celui-ci, candidat battu du Reform Party dans la circonscription no. 19 (Stanley/Rose-Hill) aux législatives du 7 novembre 2019, veut un procès rapide dans l’affaire.

La pétition électorale déposée en Cour suprême par Preetam Seewochurn, candidat battu du Reform Party dans la circonscription n0. 19 (Stanley/Rose-Hill), a été appelée le lundi 25 novembre 2019 en Cour suprême. C’était devant le chef juge Eddy Balancy. Dans sa pétition, il réclame l’invalidation de l’élection du Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, dans la circonscription no. 19. Il parle de « bribe électoral massif » 

La pétition est dirigée contre Ivan Collendavelloo, le Commissaire électoral, Irfan Rahman, l’Electoral Supervisory Commission (ESC) ainsi que contre le «Returning Officer» de la circonscription no. 19 lors de ces législatives 2019, à savoir Kevin Moorghen. Preetam Seewochurn a cité dans sa pétition le Premier ministre, Pravind Jugnauth, les représentants des «  victimes » du plan Super Cash Back Gold (SCBG) et Bramer Asset Management Ltd (BAML) ; Salim Muthy et Youssouf Sumodhee. Les trois sont cités à titre de codéfendeurs.

« Scrutin faussé » 

À l’appel de l’affaire, Me Ravind Chetty, Senior Counsel, représentant Ivan Collendavelloo et Pravind Jugnauth, a objecté à la pétition. L’avocat a demandé un renvoi et a signifié son intention de réclamer des détails sur les points avancés par Preetam Seewoochurn  dans sa pétition.

De leurs côtés, les hommes de loi de Preetam Seewochurn, Mes Roshi Bhadain et Pazhany Rangasamy, ont demandé à  ce que l'affaire soit entendue dans les plus brefs délais, vu la « nature urgente » de la demande. Me Rishi Pursem, Senior Counsel, qui représente l’ESC, a également objecté à la pétition de Preetam Seewochurn. 

Me Prameeta Devi Goordyal-Chittoo, Assistant Sollicitor General et qui représente le Commissaire électoral et le Returning Officer, a déclaré qu’elle s’en remet à la décision de la Cour suprême. Affaire qui sera maintenant appelée le 13 janvier 2020.

Rappelons que cette pétition électorale a été déposée en Cour suprême le 18 novembre 2019. Pour soutenir cette demande d’invalidation de l’élection d’Ivan Collenvadelloo au Parlement, Preetam Seewochurn est d’avis que certains éléments ont pu fausser le scrutin législatif du jeudi 7 novembre 2019 et favorisé le candidat de l’Alliance Morisien.

Il cite en exemple trois points dans sa pétition :

La proposition d’augmentation massive de la pension de vieillesse pour inciter plus de 200 000 électeurs âgés de plus de 60 ans, y compris ceux de la circonscription no. 19;  la proposition d’accélérer la mise en œuvre du rapport du Pay Research Bureau (PRB) en janvier 2020 pour « inciter de manière corrompue les électeurs travaillant dans le secteur public». La promesse de paiement de plus de Rs 3 milliards pour obtenir les votes des titulaires de polices d’assurance Super Cash Back Gold (SCBG) et des investisseurs de Bramer Asset Management Ltd (BAML). 

Rappelons que Preetam Seewoochurn a pris la 13e place dans la circonscription no. 19 aux législatives du 7 novembre avec 498 voix. Les trois élus dans cette circonscription sont Paul Bérenger (MMM) avec 14 368 voix, Deven Nagalingum du MMM avec 9 250 voix et Ivan Collendavelloo de l'Alliance Morisien avec 8 959 voix. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !