Live News

En Cour suprême : Air Mauritius retire son procès contre Tirvengadum et Tyack

Sir Harry Tirvengadum et Gérard Tyack. Sir Harry Tirvengadum et Gérard Tyack.

Actuellement sous administration judiciaire, Air Mauritius, a retiré, ce lundi 10 août 2020, son procès en réclamation de dommages contre son ancien PDG, sir Harry Tirvengadum, et son ancien directeur financier, Gérard Tyack. La compagnie d’aviation nationale s’est aussi engagée à lever tout hypothèque ou encore toute injonction sur les biens immobiliers de deux anciens hauts cadres. 

Air Mauritius fait une croix sur sa réclamation contre sir Harry Tirvengadum, son ancien président-directeur général (PDG) et son ancien directeur financier, Gérard Tyack. Un procès logé il y a 18 ans, soit le 22 février 2002. Les deux hauts cadres avaient été arrêtés et poursuivis en justice en marge du scandale de la caisse noire d’Air Mauritius. Gérard Tyack a purgé une peine de deux ans de prison. Cela après que le conseil privé a réduit la peine de trois ans de prison infligée initialement. Quant à sir Harry Tirvengadum, il a obtenu l’arrêt de procès en raison de son état de santé.  

Le transporteur national leur réclamait conjointement des dommages conjoints de Rs 10 millions. Air Mauritius leur réclamait aussi le remboursement des sommes d’argent que les deux ont touchées en vertu d’un plan de pension frauduleux. Car, selon la plainte d’Air Mauritius, ni le Board ni les actionnaires n’avaient avalisé ces paiements. 

À l’appel de l’affaire le lundi 10 août 2020 devant le chef juge Asraf Caunhye, Me Jaykar Gujadhur, Senior Attorney et qui représente Gérard Tyack, a annoncé que son client abandonne sa requête pour un réajustement de la pension qui lui est versée. Aussi, Air Mauritius, représentée par Me Rishi Pursem, Senior Counsel, abandonne sa réclamation contre sir Harry Tirvengadum et Gérard Tyack. Il a été convenu entre les parties, qu’Air Mauritius « va enlever toute inscription hypothécaire et injonction qui pèsent contre les biens immobiliers de deux anciens hauts cadres de la compagnie ». Sir Harry Tirvengadum était représenté par les Seniors Counsels, Ravind Chetty et Yousuf Mohamed. 

Suivant cet accord, le procès en réclamation d’Air Mauritius a tout simplement été rayé. Tout comme celui qu’intentait Gérard Tyack à la compagnie d’aviation nationale et la State Insurance Company of Mauritius (SICOM). Dans sa plainte en date du 20 décembre 2011 Gérard Tyack avance qu’Air Mauritius et la SICOM lui ont versé Rs 19,1 millions en termes de pension. Cela suivant un jugement de la Cour suprême en date du 26 juillet 2010. Or, Gérard Tyack faisait valoir que le montant de la pension dû avait été mal calculé. 

Quant aux plans de pension frauduleux évoqués par Air Mauritius dans sa réclamation, il s’agissait de sommes qui ont été payées  à travers des plans de pension souscrits en 1986 et 1987 par la défunte compagnie ATASH en Suisse. Selon Air Mauritius, 1,5 million de francs suisses ont été payés à sir Harry Tirvengadum et 1,3 million de francs suisses à Gérard Tyack.

La compagnie d’aviation nationale fait valoir que l’argent payé par ATASH en Suisse aux deux anciens cadres provenait indirectement des fonds d’Air Mauritius. ATASH avait été choisie par Air Mauritius en 1979 pour agir comme agent de vente (General Sales Agent) sur certaines destinations européennes.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !