Faits Divers

En cour intermédiaire : travaux communautaires pour vols et retraits non-autorisés

Un habitant de Plaisance, Rose-Hill, a écopé de 120 heures de travaux communautaires devant la cour intermédiaire. Il a été jugé coupable de vol de la carte bancaire d’une femme de ménage de 52 ans et de « unauthorised access to computer data ». Le délit remonte au 8 décembre 2017. Il avait volé deux cartes bancaires de la MCB et a fait deux retraits non autorisés de Rs 3 500 et Rs 900 respectivement.

Le 26 novembre 2018, il a été condamné par la magistrate Adeelah Hamuth à six mois de prison. Toutefois, la cour a suspendu la sentence et a demandé un rapport d’enquête sociale sur l’accusé. Cela afin de voir s’il est éligible à des travaux communautaires. Le rapport s’est avéré favorable. L’accusé devra compléter 120 heures de travaux d’intérêt général au poste de police de Beau-Bassin. Cela à partir du 11 janvier 2019. Il devra s’y rendre les mercredi, jeudi et vendredi de 9 heures à 16 heures. La cour a imposé d’autres conditions : le condamné devra aussi suivre des séances de conseil d’une demi-heure une fois tous les 15 jours le lundi à 15 heures au Rose-Hill Probation Office. Cela à compter du 28 janvier 2019. Il recevra des visites à domicile une fois par mois pour améliorer le fonctionnement social de sa personne.

La cour lui a aussi fait savoir qu’il devra prendre ses dispositions financières pour se rendre sur le lieu de travail et habiter à une adresse donnée. Il doit également bien se tenir. Le travail doit être effectué avec diligence et à une vitesse raisonnable. À défaut de respecter toutes ces conditions, il encourt le risque de purger la peine initialement infligée.