Live News

En cour intermédiaire : deux femmes reconnues coupables de prostitution infantile

Abercrombie Les dépositions des victimes avaient été consignées au poste de police d’Abercrombie.

Une mère et sa complice ont été jugées coupables de prostitution infantile, lundi 22 juillet 2019, devant la cour intermédiaire. La mère, âgée de 35 ans, avait poussé deux adolescentes, l’une d’elles étant sa fille, à se prostituer auprès de ressortissants étrangers. La complice, âgée de 31 ans, avait, quant à elle, poussé la fille à avoir des rapports sexuels avec des étrangers contre paiement. Les plaignantes avaient 15 et 17 ans au moment des faits (entre 2012 et 2013). Les plaidoiries entourant la sentence sont prévues le 31 juillet 2019.

Le jugement a été prononcé par la magistrate Adeelah Hamuth. Les deux prévenues ont été jugées coupables sous deux accusations de « allowing a child to engage into prostitution ». Initialement, quatre femmes étaient poursuivies sous une accusation de prostitution infantile. Toutefois, les accusations contre deux d’entre elles ont été rayées, les plaignantes s’étant rétractées.

La femme de 31 ans est accusée d’avoir permis à la fille de son amie âgée de 15 ans à se prostituer. Le délit, dit-elle, dans sa déposition, avait été commis à son domicile à Cité La Cure. Elle a relaté que la fille lui avait ensuite remis Rs 500. Une somme extraite des Rs 2 000 qu’elle avait reçues  après avoir eu des relations sexuelles avec un étranger. La prévenue a avancé avoir aidé l’adolescente qui avait besoin d’argent pour se nourrir. Elle a déclaré avoir ainsi organisé la rencontre entre les deux.

Quant à la mère, elle avait entraîné sa fille et l’amie de celle-ci sur son lieu de travail pour proposer leurs charmes aux étrangers. Les adolescentes ont ainsi eu des rapports sexuels avec plusieurs hommes contre paiement.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective