Faits Divers

En Cour d’assises : Curly Chowrimoothoo avait pris la fuite, selon un témoin

Curly Chowrimoothoo Curly Chowrimoothoo plaide non coupable.

Le sergent Shankar Conyedoss de l’Anti-Drug and Smuggling Unit de Plaine-Verte a été entendu lundi en Cour d’assises. C’était devant le juge Patrick Kam Sing. Cela, dans le cadre du procès intenté à Curly Chowrimoothoo et Louis Rico Jean Yves Aristide, deux anciens habitants de Résidence Kennedy, Quatre-Bornes.

Les deux prévenus sont accusés d’avoir tenté de prendre livraison de 90,5 grammes d’héroïne. Délit commis le 8 mars 2012 à Résidence Kennedy,  Quatre-Bornes. La valeur de la drogue est estimée à Rs 1,5 million. Les deux prévenus plaident non coupable. Le sergent Shankar Conyedoss s’est attardé sur l’exercice de « controlled delivery » suite à l’interception d’un colis le 7 mars 2012. Colis qui a été posté de Madagascar et qui devait être livré à Résidence Kennedy.

Incognito

D’emblée, le policier a affirmé que le 8 mars 2012, il a participé à une opération policière à la rue La Paix à Résidence Kennedy. Il conduisait une voiture et s’est rendu incognito sur place. Son coéquipier se trouvait à l’arrière sur le fauteuil passager. Arrivé sur place, ce dernier lui fait signe que Curly Chowrimoothoo est présent sur les lieux. « Avant cette opération, nous avons eu un briefing sur une livraison de drogue qui allait se faire à cet endroit », a soutenu le témoin.

Une fourgonnette de DHL a été mise à contribution pour cet exercice. Louis Rico Jean Yves Aristide s’approche du véhicule pour prendre possession du colis. Sauf que le colis de drogue a été remplacé par un faux. Louis Rico Jean Yves Aristide est alors arrêté. Le sergent explique qu’il a ensuite bougé sa voiture et « Curly Chowrimoothoo a pris la fuite en passant par des ruelles ». Il sera rattrapé bien après. Le procès reprend ce mardi 13 novembre 2018.

Louis Rico Jean Yves Aristide est défendu par Mes Jenny Mootealloo et Kurshvin Ragavoodoo. Quant à Curly Chowrimoothoo, il a retenu les services de Mes Shakeel Mohamed et Ameerah Dhunoo. La poursuite est représentée par Mes Azam Neerooa, Acting Assistant Director of Public Prosecutions,  Abdool Raheem Tajoodeen, Senior State Counsel, et Pooja Gya, State Counsel.