Editor's-choice

En cette période de pandémie : ces entreprises qui soutiennent frontliners et les plus vulnérables 

Si l’État a apporté un soutien financier aux salariés et travailleurs indépendants pendant la pandémie de Covid-19, les entreprises du privé, elles, ne sont pas restées insensibles aux doléances des plus vulnérables de la société et des frontliners. Construction de maisons, partage de denrées alimentaires, distribution de Covid-kits, formation, remises… les initiatives sont diverses.


Kolos Cement : construction de maisons décentes et distribution de Covid-kit

L’objectif de la Fondation Batir Agir de Kolos Cement est de créer une société inclusive. La compagnie a récemment fait don de ciment à Caritas de Quatre Bornes pour la construction d’une maison pour une des bénéficiaires. 

« Nous sommes fiers de pouvoir apporter notre contribution à ce projet, celui de donner un toit décent aux plus démunis », indique le CEO Dominique Billon. 

« Dans ce même contexte, dit-il, la compagnie a procédé à la réhabilitation et reconstruction de cinq maisons précaires pour cinq familles de la cité EDC de Rivière-Noire. Ce projet vise à résoudre le problème de logement social dans la région. » D’autre part, Kolos est venu en aide à deux familles de Case-Noyale pour la construction d’une maison.

Dans ce contexte de crise sanitaire, Dominique Billon affirme que Kolos Cement a également décidé de remettre des kits « Prévention Covid-19 » à l’école de la Briquetterie et à quelques familles nécessiteuses de Baie-du-Tombeau où il y a eu une forte demande en matière d’équipements de protection contre la Covid-19. 

« Ce kit comprend des masques pour les parents et enfants, du gel hydroalcoolique, des aimants avec autocollants rappelant les gestes barrières », explique-t-il.

Le projet de Kolos Cement vise à résoudre le problème  de logement social.
Le projet de Kolos Cement vise à résoudre le problème de logement social.

Gamma : denrées alimentaires à 6 000 familles jusqu’à présent 

La Fondation Gamma a lancé #Nou Tou Solider en avril 2020. Il s’agit d’une collecte de denrées alimentaires au profit de familles touchées par l’impact économique de la pandémie. 

« Plus qu’une simple collecte, cette campagne symbolise l’esprit de solidarité de l’ensemble des employés du groupe Gamma. Les quatre éditions précédentes ont soulagé plus de 6 000 familles fragilisées », soutient la direction. 

Cette opération est renouvelée pour assurer la subsistance alimentaire des familles vulnérables par le biais des ONG, une collaboration qui remonte à un certain temps déjà. « C’est un travail continu que nous faisons chaque année et que nous continuerons tant que nous le pouvons afin de venir en aide aux communautés et créer une société plus unie », fait ressortir la direction.

Gamma a lancé une collecte de denrées alimentaires au profit de familles touchées par l’impact économique de la pandémie.
Gamma a lancé une collecte de denrées alimentaires au profit de familles touchées par l’impact économique de la pandémie.

Nando’s : l’extension de la remise de 25 % aux frontliners à l’étude 

C’est une annonce qui a fait des heureux parmi les frontliners qui sont engagés dans la lutte contre la Covid-19. L’enseigne Nando’s a exprimé son soutien aux frontliners et les remercie en cette période de pandémie en leur proposant une remise de 25 % sur tous les repas sur place et aussi les ‘take aways’. 

« Cette initiative était prévue jusqu’au 15 décembre 2021 mais nous envisageons de l’étendre », souligne le directeur de Nando’s Maurice, Mark Elsbury. Il affirme que Nando’s est prêt à sacrifier sa marge de profit pour encourager ces frontliners dans leur combat quotidien. « Nous souhaitons qu’ils puissent se détendre et profiter d’un bon repas avec leurs proches. Ils méritent vraiment une petite gâterie après tout le travail acharné qu’ils font », dit-il. Cette remise est dédiée à tout le personnel dans le secteur médical et aux employés des forces de l’ordre notamment dans la police, la Special Mobile Force, le Mauritius Fire & Rescue Service et la National Coast Guard.

Nando’s souhaite étendre la remise aux frontliners.
Nando’s souhaite étendre la remise aux frontliners.

ENL Group : cap sur l’autonomisation financière 

Plusieurs bénéficiaires et entrepreneurs ont pu compter sur le soutien d’ENL en cette période de crise à travers ENL Foundation et le #myENL COVID-19 Solidarity Fund.

Ce fonds, constitué de contributions des salariés, directeurs et filiales d’ENL, a été créé pour venir en aide aux plus démunis face à la Covid-19. Plusieurs projets ont été initiés sous ce fonds. Parmi ceux-ci, la distribution de colis alimentaires et d’équipements de protection sanitaire, à travers 15 ONG, à plus de 1 200 bénéficiaires durant les premier et second confinements, à hauteur de Rs 1 million. 

Par ailleurs, ENL a facilité la mise en place de la plateforme nourezo.mu en soutien aux artisans et entrepreneurs. La plateforme compte plus de 460 artisans et un investissement de Rs 1,1 million. À ce jour, 30 % des entrepreneurs enregistrés ont obtenu des « job assignements » et des contrats à travers la plateforme. 

Afin d’assurer la continuité de ce projet, la gestion de la plateforme est assurée par Deepak Ramsurrun, le nouveau responsable de nourezo.mu. Une nouvelle orientation, de nouvelles options et des services supplémentaires sont ainsi disponibles.

D’autre part, un projet visant à assurer la sécurité alimentaire des communautés a été mis en place. « Plus de 70 familles ont bénéficié du programme qui a nécessité un investissement de Rs 800 000 », indique la communication du groupe. 

Un premier projet de poule pondeuse a commencé à Rivière-Noire en collaboration avec KRN. Le projet a ensuite été étendu aux familles habitant les régions de St-Pierre, Alma, L’Escalier et Pailles. Un projet d’autonomisation des femmes avec 30 artisanes de BazartKreasion, à hauteur de Rs 300 000, a également été  élaboré. 

« Les projets déjà initiés à travers le #myENL COVID-19 Solidarity Fund continuent et d’autres verront bientôt le jour. Le groupe s’engage à soutenir la communauté et les artisans sur le long terme afin de les aider à passer cette crise et à devenir autonomes financièrement », fait-on comprendre.

Plus de 70 familles ont bénéficié d’un programme  de formation visant à assurer la sécurité alimentaire.
Plus de 70 familles ont bénéficié d’un programme  de formation visant à assurer la sécurité alimentaire.

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !