Xplik ou K

En attente de son scooter depuis le mois de novembre

Photo d'illustration

Suite à un accident, la moto de Pascale, marchande ambulante avait été déposée dans une agence de Bell-Village pour des réparations. Toutefois, elle attend toujours son véhicule pour pouvoir travailler normalement.

Pascale Q., une habitante de Vacoas, est une marchande ambulante qui opère à moto. Elle raconte que le 30 octobre 2018, son époux et elle-même ont été victimes d’un accident. « L’accident s’est produit à Vacoas. Mon époux et moi étions à moto quand une voiture nous a percutés. Nous avons été grièvement blessés. Le chauffeur du véhicule était dans son tort », raconte-t-elle.

Suite à cet accident, la moto toute neuve, acquise par Pascale quelques mois avant l’accident, a été envoyée à l’agence concernée pour des réparations. « Le 5 novembre 2018, j’ai confié ma moto à l’agence. Entre-temps, pour continuer à travailler, je loue une autre moto pour Rs 300 par jour et ce n’est pas évident. Ce travail est mon gagne-pain et mes revenus diminuent puisque je dois louer un autre véhicule. Cela fait deux mois maintenant que j’attends vainement ma moto », explique Pascale.

Contacté en début de semaine, un responsable du service de clientèle de l’agence en question nous a expliqué qu’un expert devra à nouveau consulter le véhicule et approuver les nouvelles réparations. « Nous avons fait une première réparation, mais la cliente n’était pas satisfaite, puisque selon elle, le tuyau d’échappement n’a pas été réparé. Par conséquent, il faut dresser un nouveau constat de l’expert avant d’entamer d’autres réparations, s’il y a lieu d’être. »  Selon les informations recueillies, l’expert devrait faire son constat en milieu de semaine.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !