Législatives 2019

En attendant le programme électoral : les 20 priorités du MMM 

Paul Bérenger Paul Bérenger, mercredi, lors du dévoilement de la liste des priorités du MMM.

En attendant de présenter son programme électoral, le Mouvement militant mauricien (MMM) a dévoilé les 20 priorités qu’il mettra en œuvre en cas de victoire. C’était le mercredi 16 octobre 2019 lors d’une conférence de presse à Ébène. Paul Bérenger a expliqué que le MMM « a décidé de ne pas tomber dans la surenchère et la démagogie contrairement aux autres partis ». 

  1. Redémarrer la lutte contre la corruption. Venir avec une nouvelle loi pour remplacer la Prevention of Corruption Act. Revoir le fonctionnement de l’Independent Commission against Corruption, dont la nomination de son directeur. Le MMM n’abandonne pas l’idée de mettre sur pied un Serious Fraud Office.
  2. Combat contre la prolifération et l’usage de drogue. Remplacer la brigade antidrogue et appliquer les recommandations du rapport de la commission d’enquête sur la drogue présidée par Paul Lam Shang Leen. Mettre sur pied un Select Committee pour se pencher sur l’usage récréatif et médical du cannabis. 
  3. Apporter une vraie réforme électorale avec une nouvelle Declaration of Assets Act. Réformer les lois sur le financement des partis politiques.  
  4. Aligner la pension de la vieillesse sur le salaire minimum immédiatement après les élections. Mettre sur pied un ministry of Senior Citizen’s Affairs qui sera une One-stop Shop pour aider les personnes âgées dans leurs démarches administratives. Le prochain gouvernement devra faire le maximum pour les plus âgés, a affirmé Paul Bérenger. 
  5. Introduire un système de remboursement à l’intention des personnes âgées pour l’achat de médicaments non disponibles dans les hôpitaux. 
  6. Verser une allocation de chômage de Rs 5 000 par mois aux jeunes de 18 à 25 ans. Il s’agirait d’une vraie allocation de chômage avec des vérifications et des contrôles sur les décaissements. 
  7. Abolir la redevance télé versé à la Mauritius Broadcasting Corporation et la transformation de la MBC en une British Broadcasting Corporation locale. Ouvrir les ondes aux télévisions privées. 
  8. Rs 1 000 par mois aux mamans ayant des enfants âgés de trois mois à trois ans pour les aider à envoyer leurs enfants dans des crèches afin que les mères puissent prendre de l’emploi. 
  9. Augmenter l’allocation versée aux parents dont les enfants âgés de trois à cinq ans fréquentent des établissements privés, la faisant passer de Rs 200 à Rs 1 000. 
  10. Internet gratuit pour collégiens et étudiants. 
  11. Augmenter le montant de la subvention pour les traitements à l’étranger de Rs 500 000 à Rs 1 million. 
  12. Débourser en avance du Retirement Lump Sum des fonctionnaires pour financer des études supérieures, l’achat d’un logement ou des soins médicaux. 
  13. Verser une Performance Bonus tel que recommandé par le Pay Research Bureau pour les départements concernés, surtout en ce qui concerne les policiers. 
  14. Mettre en œuvre une stratégie de sortie de crise en ce qui concerne l’industrie cannière et bien répartir les revenus en organisant une table ronde qui réunirait usiniers, petits et grands planteurs, ainsi qu’artisans, employés et organismes. Revoir le calcul du prix de la bagasse et dégager une stratégie contre l’abandon des champs et la production sucrière. 
  15. Introduire une Freedom of Information Act. Les grandes lignes de ce texte de loi seront calquées sur les lois des autres pays. 
  16. Une commission d’enquête sur l’affaire BAI. Selon Paul Bérenger, ce qui s’est passé est « criminel ». Il dit détenir des informations sur l’affaire. Il relate que la nuit où la licence de la Bramer Bank a été révoquée, il a reçu un coup de fil du ministre des Finances d’alors, Vishnu Lutchmeenaraidoo. Celui-ci lui aurait dit : « Mo pe telefonn ou pou dir ki Anerood finn demann mwa inform ou ki nou pe ferm BAI. » 
  17. Revoir les pouvoir du bureau de l’Audit pour empêcher le gaspillage. 
  18. Créer un cadre pour réglementer les caméras de surveillance pour protéger la vie privée des citoyens. 
  19. Mettre sur pied une National Environment Protection Agency qui agirait comme fer de lance pour la protection de l’environnement. 
  20. Introduire une loi pour la création d’une Land Division à la Cour suprême. « Le gouvernement sortant a fait des promesses, mais les élections sont venues. On consultera le Bill proposé par ce dernier et venir avec une loi complète. »

Les piques de Paul Bérenger :

Il confond MBC et l’express : « Nou pa pou ferm lexpress… Sorry slip of the tongue freudien… Mo ti pe rod dir MBC. Nou pena lintansyon ferm MBC apre eleksyon. » 

Concernant sa rivalité avec Ivan Collendavelloo dans la circonscription no 19 (Stanley/Rose-Hill) : « 2014 fut un accident et Ivan Collendavelloo aura le choc de sa vie. Il y aura des surprises et son fusible sautera, même le CEB ne pourra le sauver. » 

Concernant la  présente campagne électorale : Paul Bérenger a critiqué Navin Ramgoolam qui se vantait d’être aussi fort pour mener le Parti travailliste seul aux élections. « Finalement il accorde trois tickets à Jean-Claude Barbier et consorts… en sus de se cacher sous les ailes du PMSD. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !