Live News

Emission d'un chèque sans provision : libéré sous caution, Bruneau Laurette doit se présenter à la police chaque samedi

Bruneau Laurette aux Casernes centrales ce mardi

L'activiste social Bruneau Laurette a été libéré après avoir fourni une caution de Rs 20 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 50 000. Il doit aussi se présenter au poste de police de Quatre-Bornes tous les samedis entre 6 h et 21h.

Bruneau Laurette a comparu devant le tribunal de Port-Louis ce mardi après-midi 22 septembre après son arrestation par le Central CID suivant une déposition à la police par le directeur d’une société de location de voitures, le 16 septembre dernier.

Le plaignant allègue que Bruneau Laurette lui avait remis un chèque sans provision de Rs 8 000. Les faits remonteraient au 8 juillet dernier.

L'avocat de Bruneau Laurette, Me Sanjeev Teeluckdharry, a présenté une motion réclamant que l'accusation provisoire d'émission de chèque sans provision contre son client soit rayée. Les débats autour de cette motion auront le 14 décembre 2020.

Revenons à la déposition du directeur de la société de location de voitures. Il explique, dans sa plainte à la police, qu’il avait loué une voiture (une Hyundai i10) à partir du 8 août 2019 à l'activiste social pour une longue période. Le coût : Rs 4 500 par semaine. Il ajoute que
Bruneau Laurette est revenu par la suite, pour échanger la voiture contre un autre véhicule. Et d'ajouter qu'il lui avait remis un chèque de Rs 8 000 le 8 juillet 2020.

Le directeur de la société de location de voiture affirme dans sa plainte qu'il est allé déposer le chèque sur son compte bancaire. Deux jours plus tard, la banque l'a informé qu'il n'y avait pas suffisamment d'argent sur le compte de Bruneau Laurette pour qu'il puisse encaisser l'argent. Le directeur dit alors avoir pris contact avec l'activiste social, mais celui-ci est resté injoignable. Raison pour laquelle il a fait une déposition à la police. Il ajoute dans sa déposition que Bruneau Laurette lui doit aussi Rs 88 370.

Dans une déclaration à la presse après sa comparution devant la justice, Bruneau Laurette a affirmé avoir déjà payé ce qu'il devait. « C’est un cas de False and Malicious Declaration », a affirmé l'activiste à sa sortie de la New Court House, à Port-Louis.

Bruneau Laurette est celui qui est derrière la marche citoyenne tenue dans la capitale le 29 août ; marche qui avait vu la participation de plusieurs milliers de personnes. Il avait aussi participé à la marche citoyenne de Mahébourg le samedi 12 septembre.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !