Live News

Emission de chèque sans provision : Bruneau Laurette affirme avoir déjà payé le montant dû

Il affirme avoir déjà payé ce qu'il devait. Bruneau Laurette été arrêté en début d'après-midi par le Central Criminal  Investigation Department suivant une déposition à la police par le directeur d’une société de location de voitures, le 16 septembre dernier. Ce dernier allègue que Bruneau Laurette lui avait remis un chèque sans provision de Rs 8 000. Les faits remonteraient au 8 juillet dernier.

« C’est un cas de False and Malicious Declaration », a affirmé l'activiste social, Bruneau Laurette, à sa sortie de la Cour intermédiaire, à Port-Louis, dans l’après-midi de ce mardi 22 septembre.

Le directeur de la  société de location de voitures explique, dans sa déposition, qu’il avait loué une voiture (une  Hyundai i10) à partir du 8 août 2019 à l'activiste social pour une longue période. Le coût : Rs 4 500.  Il ajoute que Bruneau Laurette est revenu par la suite pour échanger la voiture contre un autre véhicule. Et d'ajouter qu'il lui avait remis un chèque de Rs 8 000.

Le directeur de la société de location affirme dans sa plainte qu'il est allé déposer le chèque sur son compte bancaire. Deux jours plus tard, la banque l'a informé qu'il n'y avait pas suffisamment d'argent sur le compte de Bruneau Laurette pour qu'il puisse encaisser l'argent. Le directeur dit alors avoir pris contact avec l'activiste social, mais celui-ci est resté injoignable. Raison pour laquelle il a porté plainte. Le plaignant a ajouté que Bruneau Laurette lui devait aussi Rs 88 370.

De son côté, Bruneau Laurette affirme qu’il y a eu une surfacturation de Rs 41 000 et qu’il devait environ Rs 47 000 à l'agence de location. Il affirme avoir déjà payé le montant dû. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !