Live News

Émission Au cœur de l’info : le dépérissement des institutions décrié par des observateurs

Jean Claude de l’Estrac et Faizal Jerooburkhan sont unanimes à reconnaître que l’opposition désunie pourrait faire le jeu du MSM aux municipales.

L’actualité politique et économique du pays a été commentée lors de l’émission ‘Au cœur de l’info’, animée par Ruth Rajaysur, le lundi 25 octobre 2021. Deux observateurs, à savoir Jean Claude de l’Estrac et Faizal Jeeroburkhan, étaient sur le plateau.

Premier point abordé est la rentrée parlementaire de ce mardi 26 octobre. Jean Claude de l’Estrac est d’avis que « le gouvernement est en position de force face à une opposition parsemée ». « Le problème fondamental est le dépérissement de nos institutions. Le Parlement fait partie de l’une de ces institutions », avance-t-il, alors que Faizal Jeeroburkhan soutient que le MSM est « revigoré face à une opposition fragmentée ». Il faut, poursuit-il, revoir le fonctionnement de l’Assemblée nationale et « tout commence par la Constitution ». 

Commentant une possibilité d’alliance entre l’entente de l’Espoir et le Parti travailliste (PTr), Faizal Jeeroburkhan fait ressortir que  « négocier une alliance ne veut pas forcément dire mendier contrairement aux propos du PM ». « Ces derniers temps, les alliances sont faites non pas pour faire bouger le pays, mais pour jouir du pouvoir », ajoute-t-il. 

Jean Claude de l’Estrac a abordé le poids du MMM sur l’échiquier suite aux récentes démissions de certains membres. « C’est un parti avec un leadership affaibli. Il y a un effritement et une absence de vision. La vie d’un parti ne se résume pas qu’à des conférences de presse chaque samedi », souligne-t-il. Pour le moment, poursuit l’ancien ministre, « il y a une impression générale que le MMM dispose d’un leadership, mais est à la recherche d’un électorat perdu contrairement au PTr qui dispose d’un électorat, mais d’un leadership perdu ». 

Municipales

« Le système est malade. Je ne vois pas comment sortir du marasme économique. Nous sommes dans une période troublée où tout peut se produire. D’ailleurs, je ne pense pas que les élections municipales seront organisées. À dire vrai, un renvoi des municipales arrangerait non seulement le GM, mais aussi l’opposition », constate Jean Claude de l’Estrac. L’observateur politique pense qu’une éventuelle bataille à trois (MSM, PTr et entente de l’Espoir) pourrait faire le jeu du MSM et que ce parti pourrait remporter entre deux ou trois villes. « Une opposition unie pourrait facilement remporter la joute vu les nombreuses casseroles du gouvernement », poursuit Faizal Jeeroburkhan.

Airport Holdings, ESC et PRB

Les deux observateurs politiques ont ensuite commenté la nomination de Ken Arian à la tête d’Airport Holdings Ltd. Ils sont d’avis que c’est une « nomination bien planifiée » par le gouvernement. Les nominations à la tête de l’Electoral Supervisory Commission (ESC) ont aussi été abordées. « Nous bougeons vers une extrême qui causera du tort à la démocratie »,  martelé Faizal Jeeroburkhan. De telles nominations, tonne Jean Claude de l’Estrac, équivaut « à jouer avec le feu ». La publication du rapport du PRB a aussi été commentée.

Covid-19

« La situation est inquiétante, mais pas désespérée. Le gouvernement a plutôt bien géré la Covid-19. La reprise de l’industrie touristique se fait très rapidement. Mais nous sommes en train de faire face à un virus. Notre service hospitalier est-il suffisamment performant pour faire face à la situation ?

Le ministre de la Santé doit rassurer la population », soutient Jean Claude de l’Estrac. Quant à Faizal Jeeroburkhan, il déplore « la manipulation de chiffres » par les autorités. « Si les chiffres sont en train d’être manipulés, nous risquons de nous retrouver dans une situation délicate dans les semaines à venir », redoute-t-il.

Offshore Petroleum Bill 

L’Offshore Petroleum Bill, prévu  la rentrée parlementaire de ce mardi, a finalement été abordé. Faizal Jeeroburkhan s’interroge sur la gestion du dossier. Comment la population mauricienne profitera-t-elle de cette ressource ? » demande-t-il. Jean Claude de l’Estrac estime, pour sa part, que « la prospection durera des années ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !