Live News

Emergency Procurement pour des masques : Bissoon Mungroo libéré sous caution

Bissoon Mungroo à son arrivée à la New Court House ce jeudi après-midi

Liberté conditionnelle accordée à Bissoon Mungroo contre une caution de Rs 150 000 et une reconnaissance de dette de Rs 2 millions ce jeudi 29 octobre. C’était lors de sa comparution devant la Cour de district de Port-Louis. 
Une accusation provisoire de blanchiment d'argent a été retenue contre lui.

Le directeur des compagnies Gitanjali Co. Ltd et Mungroo & Sons Ltd, âgé de 70 ans, a été arrêté, ce matin, par une équipe de la Commission anticorruption (Icac). Cela, dans le sillage de l’enquête sur l’achat d’équipements médicaux sous l’Emergency Procurement pendant le confinement. 

Selon l'acte d'accusation, une somme Rs 4, 950, 000, dont la totalité ou une partie, soupçonnée de provenir d'un délit, a été découvert sur son compte bancaire en juin 2020.

Selon une source de l’Icac, il est reproché à Bissoon Mungroo de n’avoir pas soumis des documents sur le prix de masques lors d’un exercice d’appel d’offres. Ses compagnies auraient décroché des contrats totalisant Rs 10 millions pour la fourniture de masques N-95 et STC 3, respectivement, dans le cadre de la crise sanitaire liée à la Covid-19.

Ces contrats, selon l’enquête de l’Icac, auraient été avalisés sans que les deux compagnies aient soumis des documents nécessaires sur le prix des masques, selon les procédures établies par le ministère de la Santé.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !