Live News

Emergency Procurement pour des masques : Bissoon Mungroo convoqué par l’Icac

Bissoon Mungroo est attendu au siège de l’Icac ce jeudi.

Bissoon Mungroo, le directeur des compagnies Gitanjali Co. Ltd et Mungroo & Sons Ltd, est attendu au siège de l’Independent Commission Against Corruption. Celle-ci lui reproche de ne pas avoir soumis des documents sur le prix de masques lors d’un exercice d’appel d’offres.

Ses compagnies ont décroché les contrats à hauteur de Rs 4,9 millions et de Rs 5,1 millions, pour la fourniture de masques N-95 et STC 3, respectivement, dans le cadre du Covid-19. Les explications de ce directeur de compagnie sont attendues par les enquêteurs.

Ces contrats, selon l’enquête de l’Independent Commission Against Corruption (Icac), auraient été avalisés, sans que les deux compagnies aient soumis des documents nécessaires sur le prix des masques, selon les procédures établies par le ministère.

La commande remonte au mois de juin 2020. Selon l’enquête de l’Icac, Bissoon Mungroo, 70 ans, qui dirige les deux sociétés, avait sur le compte bancaire de la société Gitanjali Co. Ltd, Rs 4,9 millions. 

L’Icac estime que la manière dont cette somme a été perçue est illégale. Il s’agirait de la somme d’argent provenant de la vente des masques N-95. Selon la commission, Bissoon Mungroo serait bel et bien au courant que cet argent provient de sources liées directement ou indirectement avec des procédures douteuses.

Bissoon Mungroo: « Se bann working capital lor kont labank »

« Se bann working capital lor kont labank », explique Bissoon Mungroo qui a été sollicité par le Défi Quotidien, dans l’après-midi du mercredi 28 octobre. L’homme d’affaires et directeur de compagnies explique qu’il n’a pas encore reçu de convocation de l’Icac. 

Invité à s’expliquer sur les reproches de la commission anticorruption, il explique que les Rs 4,9 millions sur les comptes de ses compagnies, sont les paiements pour les produits que ses compagnies ont fournis. 

« Se bann konpani ki travay. Se bann Working Capital lor kont la bank e pena oken problem ladan. Ninport ki fason, kan enn kass dan enn kont la bank ki problem blansiman ? », s’est interrogé Bissoon Mungroo. 

Il ajoute que si l’Icac a besoin de lui pour des précisions, la commission peut contacter son homme de loi, pour arranger un rendez-vous.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !