Faits Divers

Elles vivent un calvaire : deux mères, âgées de 96 et 71 ans, agressées et malmenées par leur fils  

Les années se suivent et se ressemblent. Au cours de ces cinq derniers jours, deux cas de violence envers des personnes âgées ont été rapportés à la police. Et dans les deux cas, les agresseurs sont les propres fils des victimes.

La dernière victime en date : une dame de 96 ans, domiciliée à Caroline, Bel-Air, qui a subi les coups de son fils le 1er jour de l’an. Un autre cas similaire a été enregistré le 30 décembre 2019 à Albion. Après ces agressions, les deux victimes disent vivre dans une peur constante. 

Selon la police, la dame, âgée de 96 ans, a eu quelques mois de répit. En effet, son fils, âgé de 54 ans, a passé plusieurs semaines en prison avant de retourner au bercail, ayant retrouvé la liberté il y a trois mois. 

Victime de violences de la part de son fils, la vieille dame l’avait dénoncé dans le passé. Elle détient même un Protection Order à l’encontre du quinquagénaire. 

Agresseur et victime vivent sous le même toit, et le fils lui mène la vie dure. Le 1er janvier, il lui a demandé de lui servir une bière, ce qu’elle a refusé de faire. Ne l’entendant pas de cette oreille, il s’est vexé et a giflé sa mère. Cette dernière a informé la police de ses agissements avant de recevoir des soins à l’hôpital de Flacq. Le fils a été arrêté et a comparu devant la Bail & Remand Court sous une charge provisoire de Breach of Protection Order. Il demeure en cellule policière.   

Deux jours plus tôt, c’est une autre vieille dame qui s’est fait malmener par son fils. Cette fois-ci, il s’agit d’une habitante d’Albion, âgée de 71 ans. Elle s’est rendue au poste de police de la localité où elle a expliqué aux officiers sur place qu’elle détient un Protection Order à l’encontre de son fils qui s’étend sur une période de deux ans. Toutefois, comme pour la dame de 96 ans, malgré ce document en poche, la sécurité de la bénéficiaire n’est pas garantie. 

La victime a été malmenée par son fils qui habite sous le même toit. Au cours d’une dispute, il a insulté sa mère et a menacé de l’agresser. Pour celle-ci, c’était la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Son fils n’a pas eu le temps de porter la main sur la vieille dame qui s’est précipitée au poste de police, muni du document afin de le dénoncer. Le fils a été appréhendé par la suite.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !