Faits Divers

Elle voulait récupérer son véhicule saisi par l’Adsu : la belle-mère désavouée en cour

Adsu

Une ancienne Ward Manager d’un hôpital psychiatrique ne récupérera pas de sitôt sa fourgonnette.

La juge Karuna Devi Gunesh-Balaghee a rejeté sa demande de récupérer son véhicule. Dans son jugement prononcé le jeudi 15 novembre 2018, la juge a souligné que le Commissaire de police a soulevé une bonne défense. Le défendeur a expliqué que le véhicule a été saisi dans une affaire de drogue, en vertu de la Dangerous Drugs Act.

C’est le gendre de la plaignante, Mohamud Sehrally Torabally, qui était au volant de ce van. Il avait été interpellé, le 30 mai 2016, et inculpé pour importation de haschich. La valeur de la drogue saisie frise les Rs 2,1 millions. Le véhicule a été saisi par les membres de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu) lors de l’enquête qui, selon le Commissaire de police, est complexe. Celui-ci a fait état des articles 14(1) (a) et 15(2) de la Police Act qui donne le pouvoir aux policiers de saisir et détenir tout objet qui a été utilisé dans la commission d’un délit.

Dans son jugement, la juge a soutenu que la dame n’a pu établir l’urgence de sa demande. Elle n’a pu non plus pu démontrer, dans son affidavit, que ce retard lui causerait préjudice. Celle-ci avait indiqué qu’elle a le droit de récupérer son véhicule vu qu’elle n’est pas une suspecte. Pour ces raisons, la juge a rejeté la requête de la belle-mère qui voulait récupérer son van.