Explik Ou Ka

Elle veut annuler son achat parce que la qualité des meubles laisse à désirer

Photo d’illustration : Souvent, les produit exposés ne sont pas ceux livrés.

Une habitante du Sud, K. P., la cinquantaine, souhaite annuler l’achat à crédit d’une table et de huit chaises achetées dans un magasin de Mahébourg, car la qualité des meubles, au prix de Rs 40 765, laisse à désirer. Elle a fait un dépôt d’environ Rs 8 000.

Comme l’achat s’est fait par l’intermédiaire d’une maison de crédit, cette instance lui a demandé de présenter un document provenant du propriétaire du magasin certifiant qu’il est d’accord avec la demande d’annulation de vente. Cependant, le propriétaire du magasin refuse d’annuler la vente.

Intervenant dans cette affaire, Amrita Gunness, Senior Officer de la Consumer Protection Unit (CPU), a déclaré qu’une vente ne peut être annulée sans raison valable  « à moins d’un arrangement à l’amiable entre le client et le revendeur, car ce dernier pourra évoquer un manque à gagner s’il annule l’achat ». Elle précise aussi : « La cliente déplore la qualité des meubles après l’achat? Elle aurait dû faire le constat avant d’acheter. C’est très important ».

Nous avons fait remarquer à Amrita Gunness qu’il arrive parfois qu’il y ait des différences notables entre le produit exposé au magasin et celui qui est livré. « La cliente peut exiger les meubles initialement choisis, c’est-à-dire en bon état, qui soient ‘ value for money ’. Si jamais le revendeur n’arrive pas à satisfaire cette exigence, alors la Consumer Protection Unit interviendra, car à ce moment précis, il s’agit d’un cas de ‘misleading’ de la part du revendeur. On ne peut montrer le produit X au consommateur puis lui donner le produit Y », a-t-elle fait ressortir.

K. P. avance qu’elle a pensé à faire annuler la vente parce que ces meubles n’ont pas été fabriqués à Maurice et que si le commerçant remplace les pièces défectueuses, cela ne prouve pas que les meubles resteront en bon état pendant assez longtemps, vu que le produit sera le même. Pour elle, le mieux aurait été de récupérer son argent et d’aller voir ailleurs. Cependant, comme l’a expliqué la Senior Officer de la CPU, rien n’oblige le commerçant à annuler la vente.

Quelques conseils à l’approche des fêtes de fin d’année

Voici quelques conseils prodigués par la Senior Officer Amrita Gunness à l’approche de la saison d’achats tous azimuts.

  • Vérifier si le prix affiché sur les rayons est le même quand vous passez à la caisse.
  • Vérifier la date d’expiration sur les produits alimentaires.
  • Évitez autant que possible à faire les achats durant les heures de pointe.
  • Prenez la peine de lire le contrat lié à l’achat.
  • Ne pas acheter rien que pour le plaisir d’acheter.
  • Être vigilant et acheter intelligemment.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019