Live News

Elle raconte que sa fille de 8 ans est morte après un avortement : faux disent les autorités

Une histoire rocambolesque. Une mère a alerté les autorités ce mardi sur le décès de sa fille. Selon sa version, la fillette de 8 ans, qui habite dans un shelter, serait morte après un avortement. Elle va plus loin en soutenant que sa fille avait passé trois semaines dans une clinique privée. 

Après vérification, il s’est avéré que cette histoire est totalement fausse. Le propriétaire du «shelter» a affirmé à Radio Plus que la fillette est en parfaite santé et qu’elle s’est même rendue à l’école ce mardi 25 septembre.

Alerté, le bureau de l’Ombudsperson for children a ouvert une enquête. Dans une déclaration à Radio Plus, l’Ombudsperson for children, Rita Venkatasawmy, explique qu’elle a contacté le ministère de l’Égalité des genres, du Bien-être de la famille et du Développement de l’enfant, ainsi que le « shelter » concerné sur ce cas.