Live News

Elle menace sa mère : «Mo pou pik twa kout kouto»

Georgia est désespérée. (Photo d'illustration)

Georgia, une habitante de La-Tour-Koenig, âgée de 38 ans, dit ne plus pouvoir supporter l’attitude de sa fille aînée. Celle-ci qui attend son premier enfant est âgée de 22 ans. Après les insultes et les grossièretés, elle a menacé d’agresser sa mère dans son sommeil...  

Mère de trois enfants et divorcée, Georgia a refait sa vie. Aujourd’hui, sa fille aînée qui est enceinte lui donne du fil à retordre. « Ma fille et son  compagnon ont élu domicile chez moi. Cela fait un moment que je lui demande de quitter ma maison car son frère et sa sœur ainsi que mon mari ne peuvent plus supporter son comportement. Elle est incontrôlable », confie-t-elle.

Dimanche dernier, lors d’une dispute, Sophie aurait lancé à sa mère : « To bizin veye kan to dormi, parski mo pou pik twa kout kouto ».

Ce n’est pas la première fois que la jeune femme proférerait ce genre de menaces. « Ma fille s’est fait expulser de chez son compagnon, paski linn tir kouto ek so belmer labas », raconte Georgia. D’ailleurs, selon elle, c’est une habitude chez sa fille car « elle avait déjà fait la même chose à son père ».

Georgia dit avoir accepté d’accueillir sa fille car celle-ci rencontrait certains problèmes avec son compagnon, âgé de 22 ans. « Il ne lui donnait pas à manger. En tant que mère, je ne pouvais rester insensible », dit-elle.

Elle explique aussi en fulminant que, sans l’avoir prévenue, « ma fille a invité son copain à loger chez moi ». Le jeune couple occupe le garage, qu’ils ont reconverti en chambre à coucher.

Entre-temps, Sophie est tombée malade. C’est ainsi  que Georgia a appris que sa fille attendait un enfant. Sophie est actuellement enceinte de neuf mois. « Elle n’a rien acheté pour le bébé à naître. Je ne sais pas comment elle va accueillir son enfant ! », se demande la mère.

Sophie a toujours été une enfant difficile, confie Georgia. Elle a mis fin à ses études après le School Certificate (Grade 11). « Elle a toujours rejeté l’autorité. À 15 ans, elle ramenait déjà des copains à la maison. Quand je l’en empêchais, elle s’emportait », se remémore la mère.

Après le divorce de ses parents, Sophie s’est installée chez son père. « So papa ti nepli ena lotorite lor li. Li sorti ninport ki ler. Parfwa li pa ti rant lakaz », poursuit Georgia.

Après l’incident de dimanche dernier, Georgia a décidé d’agir. « Je n’en peux plus. C’est pourquoi je me suis tournée vers la police », conclut la mère. Une plainte a été consignée au poste de police de La-Tour-Koenig le lundi 20 mai.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !