Faits Divers

Elle dénonce son époux pour agression et meurt : la victime décède de cause naturelle

Kewanee Groodoyal, 59 ans, est morte de façon suspecte dimanche. Elle habitait l’avenue Berthaud à Quatre-Bornes et a rendu son dernier soupir dimanche à l’hôpital de Candos. Elle avait été agressée à la tête par son époux. 

L’autopsie a révélé qu’elle souffrait d’un problème cardiaque et qu’elle serait morte de cause naturelle. La police criminelle a procédé à l’arrestation de son mari. Dimanche vers 8 heures, Kewanee Groodoyal s’est rendue au poste de police de Quatre-Bornes. Elle a expliqué aux policiers que son époux l’avait agressée. Elle avait reçu plusieurs coups à la tête et elle avait des bleus. Les policiers l’ont alors conduite à l’hôpital de Candos. Admise après les premiers soins, elle n’a pu donner plus de détails aux enquêteurs à cause de son état de santé. L’époux a ensuite été interpellé par les hommes de l’inspecteur Vencathachellum qui suspecte un cas de violence domestique qui a viré au drame. L’enquête est supervisée par le surintendant Bansoodeb.  L’autopsie a toutefois permis de faire la lumière sur le décès de Kewanee Groodoyal. Elle souffrait de complications de santé et elle est morte de cause naturelle. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !