Live News

Elle avait contraint une adolescente de 14 ans d’assister à ses ébats avec des hommes : 180 heures de travaux communautaires à une femme de 29 ans

Cour intermediare Le jugement a été prononcé en Cour intermédiaire

Elle avait contraint une adolescente de 14 ans d’assister à ses ébats avec des hommes. Cela à deux reprises en 2011. Sept ans après les faits, cette femme de 29 ans a écopé de 180 heures de travaux communautaires. Sentence infligée par la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing, de la cour intermédiaire.

L’accusée était poursuivie sous deux accusations de « causing a child to be sexually abused », en violation des articles 14 (1)(a) (2) (b) et 18 (5) (b) de la Child Protection Act. Le délit a été commis en décembre 2011 à Camp Yoloff.

Cette habitante de Pailles aurait contraint une adolescente, alors âgée de 14 ans, d’assister à ses ébats sexuels. Cela s’est passé le même jour, au même endroit avec deux hommes différents. En cour, l’accusée a plaidé coupable.

À l’énoncé du verdict, la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing a souligné que les délits commis par l’accusée sont sérieux et qu’elle a abusé d’une adolescente. La prévenue a écopé d’un an de prison. Toutefois, la cour a suspendu la peine de prison et a réclamé un rapport social sur l’accusée pour voir si elle est éligible à des travaux communautaires. Le rapport social étant favorable à l’accusée, la cour a commué sa peine de prison en 180 heures de travaux communautaires. L’accusée devra se présenter de nouveau devant cette instance le 3 juin 2019.