Live News

Électricité : Terragen affirme qu’elle devait vendre au CEB à un tarif inférieur

Photo d'illustration

Dans un communiqué, mardi 3 mai, Terragen explique sa décision de cesser sa production d’électricité. La compagnie y indique qu’elle était contrainte de vendre son électricité au Central Electricity Board (CEB) à un tarif inférieur à son coût de production.

Ainsi, plutôt que d’être payée pour produire de l’électricité, Terragen dit devoir payer pour la produire. La raison : l’envolée des cours du charbon en raison de la guerre en Ukraine.

Terragen dit toutefois souhaiter trouver une solution avec les différentes parties prenantes afin de reprendre la production d’énergie.

Le vendredi 29 avril dernier, Terragen, qui fait partie du groupe Terra, a informé le CEB de son intention d’interrompre sa production d’électricité. Mettant ainsi fin au Power Purchase Agreement (PPA) conclu avec le CEB le 24 juin 1998. En vertu de cet accord, le CEB s’était engagé à acheter de l’électricité produite par une centrale à vapeur alimentée au charbon et à la bagasse sise à Belle-Vue-Mauricia, Mapou.

Voici le communiqué :

Statement Terragen May 3rd 2022

Au vu des articles et opinions parus dans la presse ce week-end, Terragen tient à préciser qu’elle est dans une situation inédite due à l’envolée des cours du charbon en raison de la guerre en Ukraine. 
Par conséquent, Terragen se trouve dans la situation de vendre son électricité au CEB à un tarif inférieur à son coût de production. Paradoxe : plutôt que d’être payée pour produire de l’électricité, Terragen paye pour la produire ! Elle n’a donc pas eu d’autre option que d’arrêter son activité.
Terragen souhaite donc trouver une solution avec les différentes parties prenantes afin de reprendre sa production d’énergie pour le pays. 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !