Live News

Elections villageoises : l’ex-député Aliphon mord la poussière, come-back de l’ex-député Paya, Ah Yan signe son deuxième mandat

Alain Aliphon, Gérard Paya et Georges Ah Yan

L’ex-député Alain Aliphon mord la poussière 

Alain Aliphon, ex-député et Parliamentary Private Secretary (PPS) du dernier gouvernement, a brigué les suffrages pour les élections villageoises dans la région d’Albion. Il a toutefois essuyé une défaite. Dans une déclaration accordée au Défi Quotidien, il dit accepter le verdict des urnes. « Mo pa finn dir ki finn ena eleksion marday kouma lopozision ti dir an 2019 », a-t-il ajouté. « Je suis triste. Mais la vie continue. J’espère voir des développements à Albion, car j’ai eu vent que des villageois ont dit que je ne faisais rien durant mon mandat de PPS », a-t-il fait ressortir. 

Le come-back de l’ex-député Gérard Paya 

Gérard Paya, qui était dans l’ombre depuis 2007 jusqu’à il y a un mois, a été élu conseiller du village de Flic-en-Flac. L’ancien député a brigué les suffrages sous la bannière du mouvement Tous ensemble pour Flic-en-Flac. Deux de ses priorités : le combat contre les terrains en friche et faire la lumière sur les développements sauvages dans la région. Il compte une riche carrière politique, pour avoir été député de 2000 à 2005. Il a également été conseiller municipal de 2005 à 2007, entre autres. 

Georges Ah Yan signe son deuxième mandat 

Georges Ah Yan est le seul candidat du groupe Mahebourg Citizens Welfare Organisation à avoir été élu aux élections villageoises. Le travailleur social en est à sa troisième participation à des villageoises et à sa deuxième élection en tant que conseiller. La première fois qu’il a été élu remonte au scrutin de 2007. Il attribue cette nouvelle victoire « à la persévérance et à la reconnaissance pour le travail accompli » dans le district et à travers le pays. 

Trois candidats du BP du MMM élus 

Raj Juggurnath, Nitin Jeeha et Khemraj Ortoo. Ces trois candidats des élections villageoises qui ont été élus dimanche font partie du bureau politique (BP) du Mouvement militant mauricien (MMM). « Les trois candidats ont remporté les villageoises haut la main. C’est une très bonne chose », fait ressortir Ajay Gunness, leader adjoint du MMM. Nitin Jeeha et Raj Juggurnath étaient candidats aux dernières législatives de novembre 2019. Mais ils avaient essuyé une défaite. Khemraj Ortoo, conseiller sortant, avait, lui, été élu vice-président du conseil de district de Rivière-Noire dans le courant de l’année. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !