Live News

Élections régionales à Rodrigues : l’OPR affrontera deux blocs de l’opposition

L’organisation du peuple de Rodrigues (OPR) affrontera deux blocs de l’opposition lors des élections régionales du 22 février prochain à Rodrigues. Notamment L’Alliance libération (comprenant une entente entre Lalians UPR/MIR/MMR et l’Alliance rodriguais) et le Mouvement rodriguais (MR) de Nicholas Von Mally.

Les partis de l’opposition se sont alliés afin de faire bloc contre l'administration sortante, à savoir l’OPR, lors des scrutins du 22 février à Rodrigues. Il y a eu un rapprochement entre Lalians de l’Union du peuple de Rodrigues (UPR), le Mouvement independantis rodriguais (MIR), le Mouvement militant rodriguais (MMR) et l’Alliance rodriguais, composée du Front patriotique rodriguais écologique (FPRe) et du PMSD-Rodrigues, jeudi après-midi. Le but ? Pousser l’OPR vers la porte de sortie afin de prendre le pouvoir. 

Christian Leopold, porte-parole de l’Alliance libération, fait comprendre que des discussions sont en cours pour désigner l’éventuel chef commissaire de Rodrigues en cas de victoire de l’entente. Mais le plus difficile, avance-t-il, a été de réunir les partis de l’opposition autour d’une table. « Notre objectif est de remporter les élections et de travailler en équipe », poursuit-il.

L’OPR affrontera également le MR

L’OPR affrontera également le MR de Nicholas Von Mally lors de la joute électorale du 22 février. Le MR, qui fera cavalier seul lors des scrutins, n’a pas voulu se réunir au sein de l’Alliance libération et l’Alliance rodriguais. « MR pena pou galoup isi, laba », déclare Nicholas Von Mally au téléphone vendredi après-midi. Nous voulons, poursuit-il, «  effectuer un travail propre, avec des candidats qui ont les mains propres ». Nicholas Von Mally rappelle ensuite que Franceau Grandcourt (le leader de l’UPR) et Christian Leopold (le leader du MMR) ont autrefois été des élus du MR. « Ces deux hommes ont quitté le MR afin de fonder leurs propres partis. C’est la raison pour laquelle je préfère prendre mes distances d’eux », dit-il. 

Buisson Léopold, le secrétaire général de l’OPR, fait ressortir que l’accord entre les deux alliances de l’opposition vient renforcer le gouvernement sortant. « Le segment de la population rodriguaise qui allait s’abstenir lors des élections votera finalement contre l’entente des alliances de l’opposition », prévoit Buisson Léopold. Selon le secrétaire général de l’OPR, les dirigeants de l’entente n’auraient aucune conviction politique » et seraient « instables ». « L’alliance UPR/MIR/MMR était contre le PMSD-Rodrigues. Et maintenant ils sont en alliance… », ajoute Buisson Léopold. 

Nomination Day

L’exercice de dépôt des candidatures (‘Nomination Day’) se déroulera ce samedi à Rodrigues. Pendant ce temps, la campagne électorale bat son plein. « Tout se passe bien. Nos candidats sont présents sur le terrain. Notre équipe est composée de jeunes et de moins jeunes qui ont à cœur le bien-être et l’avancement de Rodrigues », fait valoir Nicholas Von Mally. Ce dernier se présente d’ailleurs comme éventuel chef commissaire de Rodrigues en cas de victoire du MR aux élections régionales. 

Buisson Léopold indique, pour sa part, que les candidats de l’OPR sont également en campagne sur le terrain et que « tout est fin prêt pour le Nomination Day ». « La campagne est, pour le moment, tranquille sur le terrain. Ce n’est qu’à partir de lundi que nous animerons des meetings dans chaque région de Rodrigues », indique Christian Leopold.

Les candidats de l’Alliance libération :

Région 1- Nicolas Volbert / Alain Wong So
Région 2-Varock Savina / Christiane Agathe
Région 3-Dianette Henriette Manan / Vincent Perrine.
Région 4-Perrier Francois / Marie Jana Collet
Région 5-Johnson Roussety / Louis Ange Perrine.
Région 6-Jainsen Moutien / Messon Espiegle

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !