Actualités

Élections législatives 2014 - Pravind Jugnauth : «Le MSM n’a pas été financé par des trafiquants de drogue»

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth,  lors de la célébration de la fête Eid, à Nouvelle-découverte, a nié catégoriquement que le MSM a obtenu de l’argent des trafiquants pour les élections générales.

À une autre question sur les sanctions qu’il comptait prendre contre les membres du MSM impliqués devant la commission Lam Shang Leen le Premier ministre a déclaré : « Mon combat sera sans pitié et je ne ferai pas de faveur.  S’il y a des preuves, en tant que Premier ministre, j’agirai ».

En ce qui concerne la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen, Pravind Jugnauth a déclaré que la commission fait son travail en toute indépendance. « Mo pe suiv, mo pe guete », a-t-il dit. Pressé de questions sur les allégations faites contre un parlementaire du MSM et un avocat qui l’a représenté, Pravind Jugnauth a déclaré : « Nous ne sommes pas arrivés à un stade pour porter un jugement et ce n’est qu’à la suite du rapport final que je pourrai faire un commentaire. Je ne peux pas me baser sur ce que les gens disent. » Il a fait le procès de l’ancien régime qui avait « soutiré » les trafiquants de drogue et avait fermé les yeux sur l’entrée de la drogue dans le  pays.

Pravind Jugnauth a fait ressortir que la mafia avait infiltré nos institutions. Il a déclaré que, valeur du jour, la peine capitale n’est pas à l’agenda et que les opinions divergent sur la question.

« À titre personnel, j’ai mon opinion et dans le gouvernement, il y a des personnes pour et d’autres contre la peine de mort », a-t-il déclaré, avant d’ajouter que « la loi sera amendée si le besoin se fera sentir ».

Abordant le sujet de la hausse de la criminalité, le Premier ministre a fait ressortir qu’il était très concerné par la nature de tout crime et qu’il a donné des directives très spéciales au commissaire de police. « Ce crime odieux contre une étrangère me fait beaucoup de peine et il faut revoir le système », a-t-il souligné.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !