Live News

Élections au Royaume-Uni - Maurice : pour une stratégie sur les Chagos

Sateeaved Seebaluck, Milan Meetarbhan et Vijay Makhan. Sateeaved Seebaluck, Milan Meetarbhan et Vijay Makhan.

C’est le Parti conservateur de Boris Johnson qui a remporté une large victoire à l’issue des législatives, jeudi 12 décembre, au Royaume-Uni. À Maurice, les observateurs indiquent que notre pays doit avoir une stratégie par rapport aux Chagos, alors que le conseiller du gouvernement sur ce dossier dira que la lutte va continuer. 

« Le parti de Johnson a remporté les élections. Si c'était le Parti travailliste qui les avait remportées, nous aurions alors souhaité que Jeremy Corbyn tienne sa promesse sur les Chagos », dit Sateeaved Seebaluck, conseiller du gouvernement sur le dossier Chagos. 

Pour rappel, le leader du Parti travaillistes britanniques avait proposé dans son manifeste la restitution de la souveraineté de l’archipel des Chagos à Maurice, en cas de victoire.

Selon Sateeaved Seebaluck, Maurice, la lutte va continuer pour le gouvernement. « Nous allons voir comment Boris Johnson va traiter ce dossier, mais la bataille continue pour nous. D’ailleurs, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, l’a dit : il va batailler sans relâche », a-t-il affirmé. 

Le constitutionnaliste Milan Meetarbhan indique, lui, qu’il ne faut pas voir que l'aspect Chagos. Selon lui, le gouvernement mauricien doit savoir quelle stratégie adopter. « Le gouvernement de Boris Johnson a une certaine proximité avec l’administration de Donald Trump et il ne va pas céder si facilement. Il y a un lien étroit entre ces deux hommes. C’est clair que le Brexit se fera très rapidement. L’Union européenne reste notre marché spécial de même que le Royaume-Uni, mais avec le Brexit il y aura un réalignement. On passera par une période d’incertitudes avant un retour à la normale », affirme-t-il. « Maurice, dit-il, doit avoir une stratégie par rapport aux nouvelles donnes ».  

L'ancien Foreign Secretary, Vijay Makhan, souligne que cela devient compliqué pour Maurice dans la mesure où on sait que le Parti Conservateur de Boris Johnson a considéré à sa façon le dossier Chagos jusqu’aux élections. « Puis, pendant les élections, rien n’a été dit sur les Chagos, car le parti était en pleine campagne. Maintenant que le Parti conservateur a enlevé une victoire sans précédent depuis celle de l’ancienne Premier ministre, Margaret Thatcher, il faut voir. Le Parti travailliste a connu l’une de ses défaites les plus cuisantes depuis 1935 », dit-il. 

Mais en prenant en considération le dossier Chagos, il n’y a pas une perspective pour le pays, dit-il. « Maintenant, tout dépend de ce que Maurice va faire. Le pays doit bien calculer son move. Mais, je pense, en premier lieu, qu’il y aura des messages d’usage comme c’est le cas après les élections. À partir de là, il faudra voir. Maurice a toutes les options pour faire avancer le dossier », a-t-il souligné. 

Vijay Makhan a aussi indiqué que le dossier Chagos n’était pas un enjeu durant les élections. « Cela dit, avec une majorité confortable, le Parti conservateur va se sentir encore plus fort. En ce moment, le Premier ministre va se concentrer et mettre toute son énergie sur le Brexit qui aura lieu d’ici la fin du mois de janvier. Ce n’est que par la suite qu’on verra le dossier Chagos », a-t-il fait comprendre. 

Pravind Jugnauth : «Confiant que le gouvernement britannique mettra fin à son règne colonial»

Le Premier ministre Pravind Jugnauth, qui a convié le corps diplomatique au dîner diplomatique annuel, le vendredi 13 décembre 2019, aux Ruines de Balaclava, n’a pas manqué de remercier tous ceux qui ont soutenu Maurice dans son combat pour l’archipel des Chagos.

Pravind Jugnauth a cependant eu un message précis pour la Grande-Bretagne. « Je félicite Boris Johnson pour la victoire de son parti aux élections générales. Nous lui souhaitons bonne chance pour son mandat qui sera historique », a affirmé le Premier ministre. 

Le chef du gouvernement a, par la suite, centré son discours sur le dossier Chagos. « Nous sommes déçus par la position adoptée par la Grande-Bretagne pour non-respect de l’ultimatum de l’Assemblée générale des Nations-Unies. Cependant, Maurice a toujours considéré la Grande-Bretagne comme un partenaire privilégié avec lequel nous avons des liens étroits.  Nous avons confiance que le nouveau gouvernement britannique mettra fin à son règne colonial sur les Chagos », dira Pravind Jugnauth.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !