Live News

Éducation supérieure : deux institutions remplacent  la Tertiary Education Commission

La Tertiary Education Commission (TEC) sera remplacée par deux institutions. Elles sont la Quality Assurance Authority (QAA) et la Higher Education Commission. Si le conseil d’administration de la QAA a déjà commencé son travail, la HEC attend toujours la nomination de son président.

L’éducation supérieure veut prendre un nouvel essor. Avec la Higher Education Act, la Tertiary Education Commission (TEC) va disparaître. Cela se fait dans le cadre de la réforme éducative, qui veut mettre en place des paramètres pour assurer une éducation de qualité. 

De ce fait, la Quality Assurance Authority (QAA) et la Higher Education Commission (HEC) mettront tout en œuvre pour que les différents objectifs se réalisent. Le conseil d’administration de la QAA a été institué en mai dernier et le président de la QAA, Mitrasen Bhikajee, explique que « la scission a été rendue nécessaire, parce que la TEC s’occupait de l’accréditation et aussi de l’assurance qualité. Il y avait une perception de conflit d’intérêt, si la même organisation occupait les deux fonctions. C’est ce qui a rendu nécessaire cette séparation des responsabilités. »

Il souligne également que le pays a l’ambition de devenir un centre régional pour l’enseignement supérieur, appelé un Education Hub. « Pour ce faire, il faut que nous soyons conformes aux normes internationales. Si nous voulons attirer les étudiants étrangers, il faut bien que les qualifications que nous décernons, nos institutions et nos cours soient à un niveau acceptable et reconnus par leurs pays... »

Le président confie également que, dorénavant, le conseil d’administration se réunit régulièrement et les choses évolueront plus rapidement. Suivront le transfert et le recrutement du personnel, le développement d’un plan directeur et d’un cadre opérationnel pour le fonctionnement de la QAA.

Par ailleurs, Leela Devi Dookun-Luchoomun, ministre de l’Éducation, souligne qu’il y a actuellement un travail qui se fait sur la promulgation des différentes parties de la loi, avec la création des deux institutions séparées. 

L’autre institution, la Higher Education Commission (HEC), agirait comme régulateur. La ministre nous a également confié qu’un appel à candidature sera fait pour la nomination du Commissaire de la HEC. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !