Actualités

Éducation : le problème de mismatch doit être résolu 

Le Public Accounts Committee (PAC) a mis en exergue les gaspillages et le non-respect de certains contrats établis dans le domaine éducatif.

Le PAC recommande qu’un rapport détaillé soit effectué avant de dispenser des cours aux étudiants. Il est aussi urgent d’établir un partenariat avec des universités étrangères spécialisées pour des cours de qualité. Avec une campagne de communication, faire connaître les cours aux étudiants locaux et internationaux. Polytechnics Mauritius Ltd devrait s’embarquer dans un projet pour résoudre le problème de mismatch avec les ministères du Travail et celui des Finances. De plus, le management des trois Polytechnics devrait être décentralisé avec le recrutement de directeurs qualifiés qui soient redevables envers un Chief Executive Officer et la mise en place d’une instance pour superviser la performance de chaque polytechnique. 

Deux différents contrats furent alloués entre le mois d’octobre 2006 et avril 2013 pour la rénovation de la Beaugeard Government School. Le PAC met en lumière les points suivants:

  • Absence de communication entre le ministère des Arts et de la Culture, vu que le bâtiment est classé bâtiment historique. Le PAC note que des pierres taillées d’une grande valeur enlevées de l’ancien bâtiment furent volées et n’ont pas été retrouvées.  
  • Environ Rs 14 millions furent dépensées inutilement et des matériaux ont disparu.
  • Le PAC recommande un contrôle strict des matériaux et une attention particulière aux bâtiments considérés historiques.

Nouveaux campus universitaires  

  • Rs 810 millions furent accordées comme prêt à la Knowledge Park Limited (KPL), compagnie incorporée le 15 mai 2013. L’argent devait être utilisé pour la construction de trois nouveaux campus universitaires, situés à Réduit, Montagne-Blanche et Pamplemousses respectivement.
  • Une fois la construction terminée, le 2 mars 2017, le nom de KPL fut changé en Polytechnics Mauritius Ltd (PML). Il y a toutefois eu certaines remarques:
  • Aucune projection financière dans le Business Plan; absence de planification pour financer les dépenses courantes et pour des projets de développement. Les derniers comptes financiers de KPL datent au 31 décembre 2014 et ne furent pas audités.

Services de nettoyage et de sécurité

  • Absence de contrôle sur les contrats des services de nettoyage et de sécurité dans les institutions primaires et secondaires. 
  • Absence de communication entre les responsables des écoles et le département responsable au ministère de l’Éducation sur la performance des contracteurs.
  • Le PAC recommande l’arrêt des contrats de gardiennage qui étaient établis mensuellement. 
  • Le ministère devrait s’assurer que les conditions des contrats alloués soient respectées. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !