Live News

Eddy Boissezon : «Le sacrifice des immigrants chinois n’a pas été vain»

«L'ensemble de cette cérémonie est de promouvoir la piété filiale, chérir les mémoires de nos ancêtres et continuer à perpétuer cette tradition, voire l’héritage culturel». C’est ce qu’a souligné Eddy Boissezon ce samedi 25 janvier. Le vice-président de la République prenait la parole lors des célébrations de la fête du Printemps au Chung Shan Hall, à Port-Louis, ce matin. Une cérémonie qui était dédiée aux ancêtres.

«La piété filiale est le fondement de toutes les vertus. (…) Cette cérémonie nous rappelle que nous sommes les bénéficiaires des bonnes actions de nos ancêtres et nous devons les transmettre aux futures générations. Lorsqu’on parle d’ancêtre, c’est l’ancêtre culturel», a avancé Eddy Boissezon.

«Si azordi Moris kot li été du pwin de vu economik, se gras a sa melanz de tou ban diferan peuplement de diferan continan, au nom e gouverman au nom de peuple morisien mo dir mersi a la communaute chinoise. Et que le pays continue à prospérer ! Le sacrifice des immigrants chinois n’a pas été vain », a conclu le vice-président de la République.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !