Live News

Ecoles ZEP : les repas chauds de retour

Le projet de repas chauds est de retour. Il a redémarré ce mardi 14 janvier à l’école primaire de Bois-des-Amourettes. Cet établissement est doté d'infrastructures nécessaires lui permettant de distribuer des repas chauds sur place à ses élèves, a précisé la Première ministre par intérim et ministre de l'Education, Leela Devi Dookun-Luchoomun, lors de la cérémonie de lancement. 

L’école primaire de Pointe-aux-Piments bénéficiera prochainement de cette mesure. Laquelle sera ensuite étendue à d’autres écoles ZEP (zone d’éducation prioritaire), selon la Première ministre par intérim.

De son côté, Menon Munien, responsable des écoles ZEP, indique que 285 élèves sont concernés par le projet de repas chauds à l’école primaire de Bois-des-Amourettes. 

Le menu approuvé par le ministère de la santé 

Selon Menon Munien, le menu a été préparé pour 15 jours et approuvé par le ministère de la Santé. C’est un « food supplier » qui prépare la nourriture et vient la distribuer sur place. 

« Ce menu sera maintenu pendant 15 jours. On a le droit d’inter-changer entre deux jours, mais on ne peut pas sortir complètement du menu », explique-t-il. Il précise que « le plus grand changement par rapport au passé est que nous imposons au ‘food caterer’ d’avoir au préalable un certificat HACCP, qui dans le jargon du 'catering' qui garantit la qualité au niveau de la production, le transport et le service».

La distribution de repas chauds dans les écoles ZEP avait été suspendue à la suite d’un cas d’empoisonnement enregistré à l’école de Bambous en 2013.

En l’absence  du Premier ministre et du Premier ministre adjoint, c'est Leela Devi-Dhookun Lutchmun qui assure l’intérim. Elle affirme que « je suis consciente de la responsabilité et le travail se fait toujours dans l’intérêt du pays et de la nation ».

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !