Live News

Eau : plan de la cwa pour combattre une sécheresse sévère 

Le pays passe par une période sèche. Selon le directeur de la Water Resources Unit (WRU), notre approvisionnement en eau dépend de la pluviométrie. Cependant, la pluviosité est déficitaire ces derniers mois. Ce qui a un impact sur les sources d’eau, des réservoirs aux nappes phréatiques. « Le pays a une capacité cumulée de stockage de 80,9 %. Nous sommes au-dessus de la moyenne, mais c’est un déficit d’environ 14 % en comparaison avec 2021 », souligne-t-on du côté de la WRU. 


Au niveau de la Central Water Authority (CWA), on se dit prêt à toute éventualité en cas de sécheresse. Sunil Gopal, Communication Officer de l’organisme, affirme qu’avec la saison sèche qui arrive à grands pas, la CWA a déjà élaboré un plan d’action en vue de la saison estivale. Il rassure que pour l’heure, la distribution se fera normalement. « Il y a six zones. Chaque région a sa propre spécificité, son nombre d’abonnés au réseau et ses défis. Avec les ingénieurs des zones du pays, nous avons déjà défini un plan pour la ‘dry season’ », précise-t-il. 

Sunil Gopal ajoute que l’équipe de communication de la CWA a aussi élaboré un plan et que le maximum sera fait pour informer le public. « Nous partagerons le plus d’informations possible et nous offrirons notre assistance comme nous l’avons toujours fait », affirme-t-il. 

La CWA a décidé de s’attaquer de front au problème aigu de fourniture d’eau auquel sont confrontés une vingtaine d’endroits. Sont considérés comme des « black spots » les endroits qui reçoivent en moyenne moins de huit heures d’eau par jour. Parmi : Mont-Roches, Nouvelle-France, Union-Park, Petit-Sable, Grand-Sable, Bambous-Virieux, Vallée-des-Prêtres et Tranquebar.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !