Live News

EatWell : un smart plat qui calcule la quantité de calories

Et si on mangeait plus sain ? C’est un peu la devise de tous, sauf qu’en pratique on ne sait pas toujours comment s’y prendre. Peser les aliments à chaque repas, vous trouverez cela fastidieux ? Eh bien, vous allez sans doute aimer le smart plat EatWell et son application Calorrate. Découverte.

C’est dans le cadre du ‘Mini company project’ du Junior Achievement Mascareignes que ce groupe d’étudiantes du collège Queen Elizabeth a décidé de se regrouper. Elles sont 13 au total. Trois d’entre elles, Luckshana Ramsurn, Ava Aliphon-Macaque et Vrisha Cooblall, sont venues à notre rencontre afin de nous présenter leur produit révolutionnaire. « Nous travaillons sur le prototype depuis le mois d’avril ». Elles en parlent avec enthousiasme et espèrent qu’il saura conquérir le cœur des Mauriciens. Vous l’avez donc compris : au-delà d’un simple projet, elles sont de vraies businesswomen.

eatwell
L’idée est d’éliminer la balance et le besoin de mesurer chaque aliment avant les repas.

D’où est venue cette idée ? « Nous, les Mauriciens, mangeons souvent mal. De ce fait, nous faisons face à de nombreuses maladies. Nous avons effectué un sondage au sein d’une salle de consultations et quand nous avons parlé de ce produit, les gens étaient très enthousiastes. L’idée est d’éliminer la balance et le besoin de mesurer chaque aliment avant les repas. Il suffit de mettre tous les ingrédients dans l’assiette et elle vous donne toutes les informations ». Ce smart plat est accompagné d’une application, intitulée ‘Calorrate’. Elle permet de faire le suivi pour adopter une bonne alimentation.

Afin d’accomplir ce projet, les étudiantes ont dû monter une compagnie. Pour cela, elles ont rencontré quelques difficultés mais, au final, elles en retiennent une riche expérience. « Nous avons eu un aperçu du monde professionnel et des difficultés que peuvent rencontrer les entrepreneurs. Cela n’a pas été facile d’obtenir des sponsors. Quand nous avons appelé certains commerces, la majorité nous a raccroché à la figure ». Cependant, elles ont pu créer leur prototype. Elles tiennent à remercier ceux qui les ont aidées, les membres de la famille et du collège, ainsi que leur professeur de Business Studies, M. Hussain, qui a été un bon guide.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !