Live News

Duval : «Il y a une culture de corruption à tous les niveaux» 

La polémique sur les achats médicaux enfle. Après Paul Bérenger, c’est au tour de Xavier-Luc Duval de commenter cette polémique qui domine l’actualité. Face à la presse, ce samedi, le leader du Parti mauricien sociale-démocrate (PMSD) a souligné qu’« il y a un profond sentiment de dégoût chez des Mauriciens. C’est inacceptable, voire inconcevable qu’alors que le pays était placé sous confinement, certains (xxx) ont saisi de cette occasion pour devenir millionnaires du jour au lendemain. Ce qui démontre une bassesse extraordinaire (…) ». 

Aux yeux de Xavier-Luc Duval, « il y a une culture de corruption à tous les niveaux ». 

Pour lui, il s’agit d’une « arnaque bien planifiée afin de mettre la main sur les fonds de l’État ». 

Le leader du PMSD est d’avis que « tout cela rendra la tâche extrêmement difficile de sortir de la liste noire (Ndlr : de l’Union européenne) ». Dans la foulée, le leader des bleus a réitéré la demande de l’opposition d’instituer un ‘Select committee’ pour faire la lumière sur tout ce dossier. Car il y a des membres du gouvernement qui sont impliqués directement, selon lui. 

Commentant l'affaire Saint-Louis, Xavier-Luc Duval souligne que « la clé de l’énigme se trouve chez Burmeister & Wain Scandinavian Contractor (BWSC) car des officiels de cette firme danoise sont impliqués. 

Autre sujet abordé : les allégations de Gérard Sanspeur sur des irrégularités alléguées dans le cadre d'une fraude évaluée à Rs 8 milliards. L’ex-président du conseil d’administration de Landscope Mauritius en a fait état sur sa page Facebook. 

« Le Premier ministre ne peut pas plaider l’ignorance, car il a en sa possession la lettre de Gérard Sanspeur l'informant de la braderie de 400 arpents de terres à deux sociétés mauriciennes, faite sans avoir respecté l’appel d’offres. (…) Lors de la présentation du Budget 2020/2021, on a entendu une annonce surprenante : que Landscope Mauritius a la responsabilité de regrouper des terrains agricoles au niveau national pour les redonner à des promoteurs pour favoriser l’agriculture. So prop chairman fin denons pratik ilegal ek douteuz, an konesans de koz sa konpagnie la pe gayn responsabilite enorm », déplore Xavier-Luc Duval. 

Le leader des bleus a, une nouvelle fois, attaqué le Budget 2020/2021, qui, selon lui, a été préparé par des « incompétents qui ignorent la réalité économique ».
 
Xavier-Luc Duval dit craindre une explosion du chômage, une dépréciation de la roupie et un crash de notre économie.
 
« Après 50 ans d’indépendance de notre pays, la corruption demeure l’un des fléaux les plus graves que Maurice ait connus. Tou sala ek la fayit de nou ban institision. Aucune institution n’est crédible sauf le Directeur des poursuites publiques (DPP) et le système judiciaire. (…) Tou sala pe amen enn cocktail explozif dan pei ek enn danze pou la pe sosial », a conclu Xavier-Luc Duval.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !