Live News

Durga Pooja : neuf jours de jeûne purificateur pour les dévots

Tant attendu...comme chaque année, les Mauriciens de foi hindoue ont commencé, depuis hier, jeudi 7 octobre, le jeûne marquant la Durga Pooja. Cette célébration rend hommage à la déesse Durga, aussi appelée Shakti. Les préparatifs vont bon train. Les dévots sont nombreux à se ruer vers des ‘pooja shops’ pour faire des achats 

La déesse se décline sous neuf différentes formes : Shailaputri, Brahmacharini, Chandraghanta, Kushmanda, Skanda Mata, Katyayani, Kaalratri, Maha Gauri et Siddhidatri. L’hommage qu’on lui rend, aussi connu comme le Navaratri ou encore ‘Navami’, s’étend sur neuf jours pendant lesquels, tous les soirs, des prières sont dites dans les différents temples du pays. Entre chants et danses dévotionnels, il y a aussi la lecture des livres sacrés. 

Covid-19 oblige. L’organisation des cérémonies de prières cette année sera différente en raison de la crise sanitaire. Un nombre maximum de 100 personnes est autorisé par séance dans les temples. Toutes les dispositions ont été prises afin de respecter le protocole sanitaire et pour que les prières se fassent dans des meilleures conditions, nous confie l’Acharya Sharad Pandey Bhugwant ji. 

Pour le prêtre, il faut pouvoir tirer des leçons des enseignements des livres sacrés. « Quand on parle de la victoire du bien sur le mal. Le démon existe dans chaque être humain sous plusieurs formes : la jalousie, la méchanceté, la médisance, entre autres. Le jeûne du Durga Pooja donne la force pour combattre le mal qui est en nous. 
L’importance du jeûne permet la purification du corps du dévot de même que sa purification psychologique, mentale et émotionnelle », explique l’Acharya Sharad Pandey Bhugwant ji. Et d’ajouter que « les dévots observent un jeûne strict, sacrifiant et s’abstenant de tout plaisir matériel afin de se purifier de toute mauvaise pensée et de tout mauvais sentiment. Ce n’est qu’une fois ce travail de purification fait que la lumière pourra régner. Raison pour laquelle, on célèbre de ‘Vijaya Dashami’ ».  

« La Covid-19 a débalancé la planète…on pourra ainsi augmenter l’aura de la Terre et nettoyer la nature tout en invoquant la force divine à travers des prières », conclut le religieux.  
 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !