Faits Divers

Drogue synthétique : Kelvy Lutchigadoo demande de rayer l’accusation provisoire 

Kelvy Lutchigadoo est en détention depuis 25 mois.

Il dit ne pas bénéficier d’un procès équitable dans un délai raisonnable. Kelvy Lutchigadoo, actuellement en détention, réclame l’annulation de l’accusation provisoire de trafic de drogue retenue contre lui. Cela pour délai abusif à loger une charge formelle.

En détention depuis le 8 décembre 2017 pour trafic de drogue allégué, Kelvy Lutchigadoo demande de rayer l’accusation provisoire de trafic de drogue qui pèse contre lui. Le détenu, âgé de 25 ans, a comparu, le jeudi 9 janvier 2020, devant le tribunal de Moka. Il lui est reproché d’avoir tenté, le 20 novembre 2017, de prendre livraison de drogue synthétique valant environ Rs 4 935 000. 

Par le biais de son avocat, Sanjeev Teeluckdharry, le prévenu a présenté une motion au magistrat Navish Jheelan pour faire rayer l’accusation provisoire retenue contre lui. Il invoque un abus de procédure et le délai non justifié à loger un procès formel contre son client. Me Teeluckdharry a mis l’accent sur le fait que « 25 mois se sont écoulés depuis l’arrestation de son client ». Il invoque une violation du droit constitutionnel d’un accusé à un procès équitable et dans un délai raisonnable. L’avocat ajoute que son client a nié les allégations portées contre lui et évoque une « accusation provisoire oppressive » dans l’affaire. 

Fuite en avant 

Le représentant de la poursuite, Me Yakrajsingh Ramsohok, State Counsel, a objecté à la motion du détenu. Il a soutenu que le délai n’est pas non raisonnable dans cette affaire. Le tribunal fera connaître sa décision le 24 février 2020. 

Selon les éléments mis en avant par la police dans l’affaire, il ressort qu’un colis de drogue a été intercepté le 19 novembre 2017 au DHL Warehouse par les limiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (Adsu) de Plaine-Magnien en collaboration avec les officiers de la douane. 

Le colis a été expédié par Label Cosmetic à S.B., demeurant à route Bassin, Quatre-Bornes. Le paquet contenait 329 grammes d’une poudre soupçonnée d’être de la drogue. Le colis a été remplacé par un faux lors d’un exercice de Controlled Delivery et un dénommé Kenniven Chockalingum, domicilié à Berthaud, Quatre-Bornes, a été arrêté. Ce dernier s’est porté volontaire pour aider la police à appréhender le destinataire du colis. 

Une opération a ainsi été mise en place en vue de cueillir le récipiendaire de la drogue. Selon la police, Kelvy Lutchigadoo s’est pointé aux abords de l’Université de Maurice en vue de prendre livraison du colis. En apercevant les policiers, il a pris la fuite à bord de sa voiture et ce faisant, il a heurté un véhicule de police. Dix-huit jours plus tard, soit le 8 décembre 2017, il s’est rendu à la police en compagnie de son avocat. Il a été arrêté et placé en détention. Selon l’enquête de police, le prévenu aurait menti sur son emploi du temps du 19 novembre 2017.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !