Faits Divers

Drogue : les plaidoiries attendues dans une affaire d’importation de 3,9 kilos de gandia

La Cour suprême

Le procès intenté aux assises à Sundy Poinen, née Ayaloo, 32 ans, clerc demeurant à Quinze-Cantons, Vacoas, et Chukwuebuka Chibuezeh Amiduewe, jeune étudiant nigérian, a été appelé le mercredi 13 mars 2019. C’était devant le juge Benjamin Marie Joseph. 

Sundy Poinen a plaidé non coupable dans l’affaire. Elle est défendue par Me Rama Valayden. Alors que l’étudiant nigérian a, lui, plaidé coupable. Ce dernier est défendu par Me Neelkanth Dulloo.

La poursuite est représentée par Me Medhi Manrakhan, Assistant Directeur des poursuites publiques et Me Dushuina Pyndiah-Moorghen, State Counsel.

Sundy Poinen est poursuivie pour avoir tenté de prendre livraison de 3,9 kilos de gandia (3949,5 grammes) à la poste centrale le 9 septembre 2015. Livraison qui n’a pas abouti en raison de l’intervention de la police et des douaniers. 

Quant à Chukwuebuka Chibuezeh Amiduewe, aussi connu comme Victor, il est poursuivi pour avoir importé la drogue en question.

Trois témoins ont été entendus mercredi. Ils sont Vishnu Curpen, IT Supervisor chez MT Orange, Anushka Lucknauth, de la compagnie Emtel, et le vigile Luc Sylvio Bambou. Le procès reprend ce jeudi 14 mars 2019 avec les plaidoiries de la défense. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !