Faits Divers

Drogue : deux dealers de psychotropes coffrés

psychotropes Ces comprimés ne sont délivrés que sur ordonnance.

Dimanche, les agents de l’Anti Drug & Smuggling Unit de l’Est ont effectué une perquisition à Médine Camp-de-Masque où un dénommé Fadil L., âgé de 25 ans et qui était dans le collimateur de la police, a fait l’objet d’une fouille des policiers. Cet exercice n’a fait que confirmer les informations des hommes de l’inspecteur Sevanandee avec la découverte de sept tablettes de psychotropes, plus précisément du Pregabalin, de 75 milligrames qui contenaient chacune 10 capsules de ces comprimés listés sous la Dangereous Drugs Act.

Pour être en possession de ces comprimés, une ordonnace délivrée par un médecin est requise. Or, le suspect Fadil L. ne détenait aucune prescription médicale. Questionné sur la présence de ces pilules en sa possession, il a admis aux enquêteurs qu’elles étaient destinées pour le trafic. « Mo ti pou vender sa ban comprimés la », a soutenu le suspect aux limiers de l’Adsu. Avec cette découverte, il a été placé en état d’arrestation. Une somme de Rs 300 a aussi été confisquée sur ce vendeur de psychotropes. Argent qui provient de la vente de ces comprimés, a-t-il déclaré aux policiers. Le suspect est maintenu en détention policière.

Il est sous le coup d’une accusation provisoire de trafic de drogue. Le suspect, qui est connu de la Brigade anti-drogue, est actuellement en détention policière. Dans ce même registre, à la route Cocoterie, Roche-Bois, l’Adsu de Port-Louis a procédé à l’arrestation d’un habitant de Flic-en-Flac qui avait en sa possession six capsules de comprimés de Pregabalin.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !