Faits Divers

Drame sur le chantier sportif du complexe de Côte d’Or : un cadre irlandais meurt écrasé sous un poids lourd 

La construction du complex sportif où il y a déjà eu quatre morts.

Encore une mort tragique sur le chantier du Côte d’Or Sports Complex. Vers 09h00 le mercredi 11 septembre, Patrick Francis Mc Kanill, un ressortissant irlandais de 53 ans, est mort écrasé sous les roues d’un poids lourd. Le chauffeur a été interpellé par la police de Saint-Pierre.
Après la mort d’un technicien chinois, écrasé par des barres de fer, le 13 juin dernier, voilà que le chantier du complexe sportif de Côte d’Or est de nouveau au cœur d’une tragédie. Depuis sa mise en chantier, c’est la quatrième personne qui y perd la vie. 

C’est vers 9h00 que le drame s’est produit. La victime, un Irlandais de 53 ans, travaille comme superviseur sur le site. Il se trouvait sur le second terrain de football qui est encore en construction lorsqu’il a été percuté par un poids lourd qui transportait des matériaux de plusieurs tonnes. Selon les dires, le chauffeur enclenchait une marche arrière et le superviseur se tenait juste derrière le véhicule. Malheureusement, il était dans une position où il ne pouvait distinguer le poids lourd. Le véhicule l’a heurté avant de lui passer dessus. 

Tué sur le coup

En voyant ce drame, les ouvriers sur le chantier ont alerté le chauffeur qui s’est tout de suite arrêté. Il est descendu de son véhicule, mais c’était déjà trop tard pour l’Irlandais. Il a été tué sur le coup. Un ouvrier, qui était sur place au moment des faits, relate que « le camion transportait au moins quatre tonnes de matériaux, dont des macadams. En effectuant une marche arrière, il n’a pas vu le superviseur. Et le véhicule lui est passé dessus ».
Travaillant également sur le chantier, le fils de la victime s’est rendu au poste de police de Saint-Pierre. Le chauffeur, un Mauricien, a été interpellé et conduit au poste de police. Une charge provisoire d’homicide involontaire pèse sur lui. Il sera traduit ce jeudi en cour de Moka.

Par ailleurs, le corps de la victime a été emmené à la morgue de Candos. L’autopsie, pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal, attribue la mort de l’Irlandais à de multiples blessures. 

Les enquêteurs approfondissent leurs investigations afin de situer si les normes de sécurité ont été respectées. Le ministère du Travail a également initié une enquête.

Chantier de la mort 

Depuis la mise en chantier du Côte d’Or Sports Complex, ce site a été le théâtre de plusieurs tragédies. Depuis ces derniers mois, la police a recensé quatre victimes. Le 13 juin dernier, un technicien chinois travaillait quand des barres de fer se sont détachées d’une grue et lui sont tombées dessus. Le ressortissant étranger est mort sur le coup. Autre accident, celui d’un ouvrier chinois en septembre de l’année dernière qui s’était renversé alors qu’il était dans un véhicule. Il a été enseveli sous la terre et ne s’en est pas sorti. La première victime était un Bangladais qui avait fait une chute et n’a pas survécu.

XLD : «J’avais demandé l’arrêt des travaux pour un audit complet»

Après ce quatrième décès tragique sur le complexe sportif, Xavier-Luc Duval, le leader de l’opposition, n’a pas tardé à réagir. « Qui portera la responsabilité de toute cette négligence? » se demande le chef de file du PMSD. « C’est avec une grande tristesse que j’ai appris cette nouvelle », lâche-t-il. « Lors de ma Private Notice Question du 19 juin dernier, j’avais demandé l’arrêt des travaux de construction au complexe sportif de Côte d’Or afin de permettre un audit complet des mesures de sécurité sur ce site. Cela n’a pas été fait et voici le résultat », a-t-il fait ressortir. Xavier-Luc Duval qualifie ce site comme étant « le site de construction le plus meurtrier de l’histoire moderne de Maurice ».

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !