Faits Divers

Drame familial à La-Rosa : ivre, il frappe sa mère et incendie leur maison

Taramatee Scène de désolation. Taramatee (en médaillon) est dans la tourmente.

À la veille de la fête des Mères, Taramatee, une veuve âgée de 67 ans, a recu plusieurs coups de son benjamin Gawtum, 28 ans. Cela avant que celui-ci ne mette le feu à la maison de sa mère. Trois des huit occupants de la maison, à La-Rosa, ont été admis à l’hôpital Jawaharlal-Nehru. Quant à Gawtum, il est retenu en cellule policière.

L’incendie a entièrement ravagé la maison de la famille Ramsurrun à La-Rosa, dans la soirée du samedi 25 mai. Huit personnes habitaient sous le même toit. C’est lors d’une beuverie que tout a commencé. « J’ai préparé le repas et nous trinquions tranquillement ensemble lorsque mon frère Gawtum s’est énervé subitement », raconte Devina, la sœur aînée du suspect.

L’origine de la dispute est qu’il « voulait à tout prix que j’aille demander la main d’une fille qu’il veut épouser », relate Taramatee, la mère. Sauf que la fille dont parle Gawtum est en couple avec quelqu’un d’autre et « quand je l’ai raisonné, il a commencé à devenir agressif ». Ivre, Gawtum aurait alors pris un bâton en bois et aurait commencé à s’en prendre à sa mère.

« Letan li pe batt mwa, monn tonbe kat pat, disan pe koule e mo pe sey sove », raconte la mère, assise sur son lit d’hôpital et l’œil gauche au beurre noir. Devina est alors intervenue ainsi que Sunita, la sœur de Taramatee. « Lerla linn bat so ser ek so mawsi akoz zot ti p vinn tir mwa », poursuit Taramatee, entourée de ses deux filles. En un clin d’œil, Gawtum s’est saisi de la bonbonne à gaz, « dan koler linn ouvet gaz ek li ti sou. Pa kone kouma linn fer ek dife inn pran », relate la maman en larmes, attristée par les agissements de son fils.

La maison composée de pierres, de tôles ondulées et de poteaux en bois a été ravagée par les flammes.
La maison composée de pierres, de tôles ondulées et de poteaux en bois a été ravagée par les flammes.

Et la mère explique que c’est la première fois que Gawtum réagit ainsi. « Mo bon garson sa, mo krwar linn bwar tro boukou. » Asha, la sœur cadette, dit ne pas comprendre ce qui a provoqué cette réaction chez son frère. Les voisins expliquent que, très souvent, la famille Ramsurrun se dispute bruyamment.

Prise par les flammes, la maison composée de pierres, de tôles ondulées et de poteaux en bois, subissait l’incendie à un haut degré d’intensité, lorsque le Mauritius Fire and Rescue Service de Mahébourg est intervenu, vers 18 h 35. Ce n’est qu’une heure après que le feu a été maîtrisé.

Des témoins et des voisins ont expliqué à la police de Rose-Belle que c’est Gawtum qui en était responsable. Le jeune homme a été arrêté et il est en détention. Une enquête a été ouverte. Il sera inculpé provisoirement, ce lundi 27 mai.

* Ceux qui souhaitent venir en aide à la famille Ramsurrun peuvent appeler sur le 5767 5686.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !