Live News

Drame à Curepipe : Un herbicide découvert dans la fourgonnette du meurtrier présumé 

Tina Roy Thupsy a été tuée par son ex-concubin (en médaillon) dans le bus à bord duquel elle travaillait comme receveuse

Tina Roy Tupsy, 42 ans, a été mortellement poignardée par son ex-concubin Rajesh Chuckory sur son lieu de travail, lundi. Cette habitante de Quartier-Militaire, mère de deux enfants, était receveuse d’autobus. Le drame s’est joué à la gare Jan Palach à Curepipe. Dans la soirée, le meurtrier présumé n’avait pas encore été retrouvé.

Il était 13 heures, ce lundi, quand un terrible drame s’est produit sur la gare routière de Curepipe. Tina Roy Tupsy, receveuse d’autobus de 42 ans, se trouvait sur son lieu de travail, dans un bus qui dessert la ligne Curepipe-Flacq. Son ex-concubin Rajesh Chuckory a fait irruption à bord du véhicule et lui a assené plusieurs coups de couteau dans la poitrine, avant de prendre la fuite. La quadragénaire s’est effondrée et s’est vidée de son sang. Son collègue chauffeur a assisté à la scène. Il a tenté d’intervenir mais l’agresseur, dit-il, a menacé de le tuer. 

À l’arrivée des policiers, Tina Roy Tupsy était décédée. Son corps a été transporté à la morgue de l’hôpital Victoria, à Candos. L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médical de la police, a confirmé que la mort a été causée par au moins un coup de couteau dans le cœur. Les membres de la Criminal Investigation Division de Curepipe se sont aussitôt lancés à la recherche de Rajesh Chuckory. 

Un peu plus tard dans l’après-midi, les enquêteurs ont trouvé sa fourgonnette sur un grand terrain boisé dans la région d’Hermitage, à Phoenix. Le véhicule a été passé au peigne fin. Les policiers y ont découvert des traces de sang ainsi qu’une bouteille de gramoxone, un herbicide. Une battue a été organisée dans la zone avec l’aide d’un chien renifleur et le soutien des Scene of Crime Officers. Quand l’opération a pris fin vers 19 heures, Rajesh Chuckory demeurait introuvable. Les recherches devaient reprendre ce mardi matin à 6 heures

Retrouvez l’intégralité de cet article dans l’édition du Défi Quotidien de ce mardi 6 décembre 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !