Live News

Drame chez les Ramtal à Vallée-Des-Prêtres : Kesso et son épouse Jyantee, unis jusque dans la mort

Kesso et Jyanthee étaient très appréciés dans leur entourage.

Kesso et Jyantee Ramtal, habitant Vallée-des-Prêtres, n'ont pas survécu à leurs brûlures. La drame s'est produit dans leur salle de bains dans la nuit de jeudi 30 mai. Admis en soins intensifs, le couple a succombé à ses blessures dans la matinée du vendredi 31 mai. 

À 17 heures, le jeudi 30 mai, Kesso Ramtal, un chauffeur de taxi âgé de 55 ans, se dirige vers la douche. Il venait tout juste d’effectuer des travaux de ferraillerie à la maison. De son côté, son épouse Jyantee, âgée de 54 ans, préparait des pâtes dans la cuisine pour le dîner. 

Diabétique, Kesso aurait été pris d’un malaise et se serait alors agrippé au tuyau d’alimentation d’eau chaude. Ce faisant, le raccord de la douche s'est cassé et l'eau bouillante a immédiatement inondé la salle de bains.

« Monn tann kriye ‘sekour Nanda ... Sekour ! » raconte, Nanda, la voisine qui a été la première à venir en aide au couple. Lorsqu’elle est entrée, la première chose qui a attiré son regard : les pieds de Jyantee.  « Ki ou inn fer ou lipie ? Get ou lipie », a-t-elle lancé à la dame. C’est alors que Jyanthee lui a dit : « Pas get mwa, get tonton ». Kesso gisait à même le sol. « So lekor ti rouz, li dir mwa tonton so diabet inn bese boukou ». En un geste rapide, Nanda a pris une bouteille de boisson gazeuse qui se trouvait sur la table. « Monn fer tonton boire ek linn refer enn tigit. Monn pran enn servyet ek monn anvlop li ». 

Kesso s’est relevé avec difficulté pour s’habiller. Quant à Jyanthee, « ses vêtements étaient tout trempés sur elle. Elle était totalement affaiblie », poursuit la voisine qui l’a aidée à se changer. Au même moment, l’épouse a appelé sa fille, « linn dir so tifi vinn deswit lakaz ». Les dernières paroles de Jyantee à Nanda ont été « mo swaf Nanda … get mo tifi bien », sauf que la voisine n’a pu lui offrir à boire, car une autre voisine était arrivée pour transporter le couple à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo, Port-Louis, où ils ont reçu les premiers soins pour être ensuite transférés en soins intensifs à l’hôpital Victoria à Candos. 

C’est le lendemain, le vendredi, que le couple a succombé à ses brûlures. Jyantee est décédée vers 9 h 30, suivie de son mari une heure après. « C’était un couple tranquille, gentil et agréable à voir », raconte Meela, la cousine de Jyantee. Le couple Ramtal, qui avait toujours le sourire aux lèvres, était inséparable… « jusque dans la mort… », poursuit-elle en larmes. 

Quant aux anciens voisins du couple à Carreau-Lalo,ils diront qu'ils étaient «  bann bon dimoun et zame zot finn gagn kit problem ek kiken », affirment-ils. 

Kesso et Jyantee Ramtal laissent derrière eux leur fille unique, Keeran, âgée de 22 ans, qui vient de terminer sa dernière année universitaire. 

Inconsolable, c’est l’incompréhension absolue pour la jeune fille. Immobile sur un canapé, elle a le regard dans le vide, plongée dans ses pensées et ne peut dire un mot. Les funérailles de Kesso et Jyantee Ramtal auront lieu ce samedi 1er juin à 10 heures, au domicile du couple. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !