Faits Divers

Double drame à Vallée-des-Prêtres : le couple Ramtal laisse leur fille unique inconsolable

Kesso et Jyanthee Kesso et Jyanthee étaient très appréciés dans leur entourage.

Son monde s’est écroulé. Keeran Ramtal, 19 ans, fille unique, a perdu ses parents dans d’atroces circonstances. Son père, Kesso, 55 ans, qui se trouvait dans la salle de bains à leur domicile, Vallée-des-Prêtres, jeudi soir, a été pris d’un malaise et s’est brûlé avec de l’eau bouillante. Jyantee, la mère âgée de 55 ans a essayé de le sauver et s’est également brûlé lors de cette tentative. Grièvement atteints, mari et femme ont succombé quelques heures plus tard.

Kesso Ramtal était chauffeur de taxi et son épouse travaillait depuis quelque temps dans une compagnie à Riche-Terre. Les deux s’aimaient éperdument. « Ils travaillaient dur pour leur fille », dit-il. « Leur fille a bien grandi et est admise à l’université. Ils étaient inséparables », poursuit ce proche, avec tristesse. Kesso, aussi appelé Tonton, et son épouse, étaient connus dans la localité. « Tonton aimait aider les gens. Il avait un cœur d’or. Son épouse n’était jamais très loin quand on le voyait », dit Anil.

Le père de famille souffrait de diabète. « Kan linn koumans malad se so madam mem kinn get li », explique Anil. Nul ne pouvait imaginer que le malheur allait frapper une famille aussi soudée.

Jeudi, Keeran est chez sa grand-mère qui habite la localité. Son père s’adonnait, lui, à des travaux à la maison, alors que sa mère s’affairait aux fourneaux. Une fois sa tâche terminée, Kesso est allé prendre sa douche. Il a eu un malaise et s’est agrippé à un robinet qui a cédé. « Il s’est accroché en pensant pouvoir tenir, mais le robinet qui est utilisé pour l’eau chaude s’est cassé et il a été ébouillanté », explique Anil. Jyantee s’est ruée au secours de son mari, ne se souciant pas une seconde de l’eau bouillante qui inondait la salle de bains. Elle a crié à l’aide et les voisins sont intervenus.

Gravement atteints, Kesso et Jyantee Ramtal ont été conduits à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo avant d’être transférés à la Burns Unit de l’hôpital de Candos. « Ils avaient pu parler après l’accident », ajoute l’oncle. Vendredi matin, contre toute attente, la nouvelle est tombée, le couple, si complice dans la vie, est resté uni jusque dans la mort. Leurs funérailles ont eu lieu samedi matin.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !